#Ontario

Kathleen Wynne participera à une mission commerciale en Chine

La première ministre Kathleen Wynne s’est donnée pour objectif d’établir de nouveaux partenariats et attirer de nouveaux investissements chinois qui, espère-t-elle, permettront de créer de nouveaux emplois en Ontario. (Photo: Twitter)

TORONTO – La première ministre Kathleen Wynne représentera l’Ontario devant des décideurs et des investisseurs chinois dans le cadre d’une mission commerciale dans trois des plus grandes villes de Chine, fin octobre.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org @fpdufault

Il s’agit d’une première mission étrangère pour Mme Wynne à la tête de sa province.

La première ministre se rendra à Nanjing, de même qu’à Shanghai avant de rejoindre Beijing. Elle retrouvera alors ses homologues Robert Ghiz, de l’Île-du-Prince-Édouard, et Philippe Couillard, du Québec, dans le cadre d’une mission du Conseil de la fédération.

Les ministres ontariens Michael Chan, à l’Immigration, et Brad Duguid, au Développement économique, prendront aussi part à la mission chinoise, du 25 octobre au 1er novembre.

Une soixantaine d’entreprises de l’Ontario seront représentées lors de ce voyage.

«Destination de choix»

«L’Ontario accueille favorablement les investissements de la Chine et mon gouvernement fait les démarches nécessaires pour veiller à ce que l’Ontario demeure la destination de choix en Amérique du Nord pour les investissements directs étrangers», a déclaré Mme Wynne, le mercredi 1er octobre.

La chef libérale à Queen’s Park s’est donnée pour objectif d’établir de nouveaux partenariats et d’attirer de nouveaux investissements chinois qui, espère-t-elle, permettront de créer des emplois.

La Chine est le deuxième plus important partenaire économique de l’Ontario, après les États-Unis.

Mme Wynne a fait l’annonce de sa mission peu avant de hisser le drapeau chinois devant l’Assemblée législative, le 1er octobre, pour souligner le 65e anniversaire de la proclamation de la Chine populaire par Mao Zedong.

La première ministre de l’Ontario n’a exprimé, par ailleurs, aucune hésitation par rapport à sa mission commerciale dans l’Empire du milieu, et ce, malgré les manifestations contre le régime communiste chinois qui secouent Hong Kong depuis la mi-septembre. Elle a dit, tout simplement, soutenir la liberté d’expression.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org