#Francophonie, #Ontario

Soukaina Boutiyeb prend les rênes de l’ACFO Ottawa

Soukaina Boutiyeb, lors de son élection à la tête de l'ACFO Ottawa, le 27 septembre.Crédit image: Sébastien Pierroz

OTTAWA – L’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO Ottawa) se dote d’une nouvelle figure de proue. Soukaina Boutiyeb succède à Ajà Besler à titre de présidente.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Mercredi 27 septembre, le vote de la quarantaine de membres n’a pas porté l’ombre d’un doute. Mme Boutiyeb a été élue par acclamation. Le nouveau vice-président, Luc Fournier, n’a pas lui non plus été contesté.

Pas de surprise donc, puisque Mme Boutiyeb faisait figure de représentante de l’ACFO Ottawa depuis quelques semaines. Un jeu de chaises musicales commencé au cours du printemps avait vu Ajà Besler quitter son poste de présidente pour celui de directrice générale. Le tout pour remplacer Isabelle Miron, candidate à un poste de conseillère municipale à Gatineau en vue des élections cet automne.

«On a des dossiers prioritaires, comme l’implication de l’ACFO Ottawa dans le dossier Ottawa bilingue», a fait part la nouvelle présidente à #ONfr.

Le projet des murales francophones «Nos muralités» révélé par #ONfr, au mois d’août sera aussi «l’une des autres priorités» de l’ACFO au cours de l’année. Au nombre de cinq, la première sera même dévoilée d’ici peu au Patro d’Ottawa.

L’organisme a par ailleurs annoncé que son événement phare de l’année, le Prix Bernard-Grandmaître au mois de février, se déroulera pour la première fois à l’Édifice de l’horticulture, au parc Lansdowne.

Il s’agira aussi pour l’ACFO Ottawa de retrouver «la stabilité financière», dixit la nouvelle présidente, puisque le groupe accuse un déficit financier d’un peu plus de 10 000 $.

 

Rencontres avec le maire Jim Watson

L’ACFO Ottawa pourrait connaître un renouveau dans ses relations avec Jim Watson, au moment où le gouvernement provincial s’apprête à déposer un projet de loi sur le bilinguisme officiel de la Ville d’Ottawa.

En 2013, l’engagement de rencontres trimestrielles entre l’organisme et le maire s’était progressivement perdu en cours de route.

Le maire Jim Watson, et Soukaina Boutiyeb. Crédit image: Archives #ONfr.

Sur le sujet, la nouvelle présidente se veut claire. «Tout ce que nous attendions, c’était l’élection d’un nouveau conseil d’administration. Cela fait partie de nos priorités. Cela sera discuté à la première rencontre du CA que nous allons avoir.»

Interrogé par #ONfr sur l’enjeu en marge de la Journée des Franco-Ontariens, M. Watson avait renvoyé la balle à l’ACFO. «Il y a beaucoup de changement de leadership avec l’ACFO. Quand ils seront prêts à continuer, je continuerai le dialogue.»

 

Implication dans la communauté francophone

Toujours est-il que Mme Boutiyeb n’est pas une inconnue dans le paysage francophone. Ancienne directrice générale du Réseau du patrimoine franco-ontarien (RPFO), elle occupe désormais la même fonction au sein de l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC).

«Ça va se passer comme ça se passe pour tout le monde. Plusieurs personnes sont des directeurs généraux, et s’impliquent aussi dans la communauté. Le fait que moi je le suis, que je sois jeune ou femme, ça ne change en rien mon implication dans la communauté.»

Mme Boutiyeb est titulaire d’un baccalauréat en développement international et mondialisation à l’Université d’Ottawa et d’une maîtrise en études des conflits à l’Université Saint-Paul.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.