#Ontario, Vidéos

Privatisation d’Hydro One: poursuite contre le gouvernement

TORONTO – Une poursuite doit être déposée contre le gouvernement ontarien pour tenter de bloquer la vente d’Hydro One, qui distribue l’électricité à 1,4 million de clients. Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) de l’Ontario estime que les agissements du gouvernement Wynne avant la vente justifient le recours à la justice. 

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

«Nous espérions que le gouvernement allait changer de cap avec la prorogation, mais ça n’a pas été le cas. Ils n’ont pas le mandat pour la vente d’Hydro One!», lance Fred Hahn, président du SCFP de l’Ontario. Jusqu’à maintenant, 30% des actions ont été vendues, rapporte le syndicat, qui rappelle qu’à terme le gouvernement se sera départi de 60% de ses parts dans Hydro One.

M. Hahn affirme ne pas comprendre l’entêtement du gouvernement dans le dossier d’Hydro One. «J’aimerais comprendre. Ils vont de l’avant même si cette décision peut menacer leur capacité à gouverner la province après la prochaine élection», dit-il.

Un avis de 60 jours a été donné au gouvernement, afin de permettre de lancer une poursuite au début du mois de novembre, affirme l’avocat du syndicat.

Sans expliciter spécifiquement les arguments qui seront présentés devant la cour, le syndicat affirme qu’il compte s’appuyer sur la notion d’abus de pouvoir.

Des décisions ont été prises, un petit nombre de personnes ont été favorisées, alors qu’il y avait eu des activités de financement avec ces mêmes personnes, a indiqué le président ontarien de SCFP-Ontario.

Le député néo-démocrate Peter Tabuns appuie l’initiative du SCFP-Ontario. En entrevue, il n’hésite pas à lier le financement politique des libéraux à la vente d’Hydro One.

Réaction gouvernementale en chambre

Hydro One était, mercredi, de nouveau le sujet de prédilection de l’opposition. Au cours de la dernière année, la majorité des périodes de questions a été dominée par ce sujet.

Face à l’opposition, le gouvernement s’est défendu suite aux questions sur la poursuite à être déposée. Le ministre de l’énergie, Glen Thibault, a défendu les agissements du gouvernement dans le dossier d’Hydro One. Le commissaire à l’intégrité s’est penché sur le dossier est il a indiqué qu’aucune mauvaise action n’avait été commise, a assuré Glen Thibault en chambre.

image4

 

 

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.