#Francophonie, #Ontario

Niagara Ouest-Glanbrook: la succession de Hudak s’accélère

L'anien député de Niagara Ouest-Glanbrook, Tim Hudak. Archives

GRIMSBY – Ça s’anime du côté du comté de Niagara Ouest-Glanbrook. En vue de l’élection partielle le 17 novembre, la liste des candidats s’est allongée cette fin de semaine.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Chez les progressistes-conservateurs, c’est Sam Oosterhoff, 19 ans, qui portera les couleurs du parti. Étudiant à l’Université Brock, le jeune homme s’est imposé lors de la course à l’investiture samedi à Grimsby, aux dépens de l’ancien député à la Chambre des communes, Rick Dykstra, et du conseiller régional, Tony Quirk.

«Je crois que les contribuables qui travaillent dur à Niagara savent ce qui est le mieux pour eux-mêmes, et non les élites de Toronto», écrit le jeune candidat sur sa page Facebook.

oosterhoff

Pour le parti de Patrick Brown, il y avait urgence dans la mesure où l’investiture était initialement prévue le 5 novembre. Un choix finalement avancé à samedi soir, du fait du déclenchement de l’élection par le gouvernement de l’Ontario.

Le siège de député est laissé vacant depuis la mi-septembre, après la démission de Tim Hudak. L’ancien chef du Parti progressiste-conservateur (PC de l’Ontario) occupait ces fonctions depuis la création de la circonscription en 2007.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario a aussi choisi son candidat, ce dimanche. L’ancien officier de police de Hamilton, Mike Thomas, a été investi par le parti orange, en devançant l’autre aspirant, Brian McCormack.

Il sera tout de même difficile pour le parti d’Andrea Horwath de jouer les trouble-fête dans ce comté où ils sont toujours arrivés derrière les progressistes-conservateurs et les libéraux.

 

Une candidate francophone

Fort de son invincibilité dans la circonscription, le Parti PC de l’Ontario partira favori d’une élection partielle où il espère surfer sur la grogne contre le gouvernement libéral.

Mais le parti de Kathleen Wynne a au moins l’avantage d’avoir désigné sa candidate avant lui. L’avocate francophone Vicky Ringuette a eu davantage le temps de se faire connaître aux yeux des résidents.

Si c’est à Hamilton que Mme Ringuette pratique aujourd’hui le droit, la candidate du Parti libéral, originaire du Nouveau-Brunswick, est notamment passée par l’Université d’Ottawa.

VickyRinguette

«Je me réjouis à l’idée de continuer à rencontrer les résidents locaux et propriétaires d’entreprises pour élargir nos discussions sur la façon dont nous pouvons faire progresser notre communauté», soutient Mme Ringuette sur sa page Facebook.

Le Parti vert sera quant à lui représenté par Donna Cridland, déjà en course lors des élections provinciales de 2011 et 2014.

 

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.