#Ontario

L’Ontario veut sa part du gâteau

Le ministre des Finances, Charles Sousa, tâchera de permettre à l'Ontario d'obtenir sa part du gâteau en infrastructures. Archives

OTTAWA – Le nouveau ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, est réuni avec ses homologues provinciaux, depuis dimanche 20 décembre, pour une première rencontre de deux jours à Ottawa. L’objectif: définir les priorités de chacun. L’Ontario espère, pour sa part, plusieurs engagements du gouvernement fédéral.

BENJAMIN VACHET
bvachet@tfo.org | @BVachet

La question de l’infrastructure occupera sans aucun doute une grande partie des discussions. Le gouvernement de M. Trudeau a promis, durant la campagne électorale, une enveloppe de 125 milliards $ sur dix ans en matière d’infrastructure pour relancer l’économie canadienne. L’Ontario espère bien profiter de cette manne financière, alors que la première ministre Kathleen Wynne a, elle aussi, promis, au moment de son élection, la mise en place d’un plan global de 130 milliards $ sur dix ans.

Le ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa, tâchera donc de faire la promotion des projets d’infrastructure de son gouvernement.

Autre sujet qui captera toute l’attention de M. Sousa, celui de l’augmentation des cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC). Mme Wynne, qui avait fait de la mise en place d’un régime de retraite provincial un des thèmes principaux de sa campagne électorale, a nuancé son engagement avec l’élection de Justin Trudeau, espérant que ce dernier «bonifie adéquatement» le RPC, comme il s’y était engagé pendant la campagne.

Le gouvernement libéral à Queen’s Park a également indiqué, dans un communiqué, vouloir aborder avec M. Morneau les questions de création d’emplois et de croissance économique, ainsi que celle de l’amélioration des programmes de prestations pour enfants.

 

Transfert fédéral de 21,3 milliards $ pour l’Ontario

À la veille de cette rencontre, le gouvernement fédéral a rendu public les montants des principaux transferts qui seront versés aux provinces en 2016-2017. L’Ontario obtiendra ainsi 21,3 milliards $ au total, contre 20,4 milliards $ lors du dernier exercice, sur les 70,8 milliards $ versés par Ottawa aux provinces et territoires. De cette somme, 13,9 milliards $ seront perçus au titre du Transfert canadien en matière de santé, 5,1 milliards $ au titre du Transfert canadien en matière de programmes sociaux et 2,3 milliards $ dans le cadre du programme de péréquation.

«Sur le plan de la péréquation plus particulièrement, il importe de noter la place qu’occupe l’Ontario. L’Ontario a longtemps apporté une contribution nette à la fédération. En 2009-2010, lorsque l’Ontario a commencé à recevoir des paiements de péréquation, l’écart entre ce que la population ontarienne payait en taxes et impôts fédéraux par rapport à ce qu’elle recevait en transferts et services fédéraux se chiffrait à environ 11 milliards $. Les Ontariens continuent d’être des cotisants nets au programme de péréquation, leur contribution étant la plus élevée parmi les provinces», a réagi le gouvernement de Mme Wynne.

 

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de dix ans. Titulaire d’un baccalauréat en Administration économique et sociale et d’une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.