#Ontario

L’Ontario embauchera 2000 agents correctionnels

L’Ontario a l’intention d’embaucher 2000 agents correctionnels au cours des trois prochaines années. Pixabay

TORONTO – L’Ontario a l’intention d’embaucher 2000 agents correctionnels au cours des trois prochaines années afin de renforcer la sécurité des prisons provinciales et d’améliorer l’accès des détenus à des services de réhabilitation et de santé mentale.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

Cette nouvelle vague de recrutement devrait assurer que les niveaux de dotation demeurent supérieurs aux taux de roulement et de départs à la retraite, selon le gouvernement libéral de Kathleen Wynne.

«L’embauche de 2000 agents correctionnels (…) nous permettra de continuer à attirer d’excellentes recrues de manière à accroître les niveaux de dotation et la sécurité dans nos établissements ainsi qu’à améliorer les programmes de réhabilitation et de réintégration», a déclaré dans un communiqué Yasir Naqvi, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, lundi 21 mars.

La province dit avoir recruté 710 nouveaux agents correctionnels au cours des trois dernières années.

Les syndicats des services correctionnels de l’Ontario disent que les prisons provinciales manquent malgré tout de personnel, au point de mettre en jeu la sécurité des employés et des détenus.

 

Des armes dans la Législature

Queen’s Park a aussi armé de pistolets quelques-uns de ses agents de sécurité, le 21 mars.

Le président de l’Assemblée législative, Dave Levac, avait entrepris une révision de la sécurité dans l’édifice du centre-ville de Toronto à la suite de la fusillade mortelle du 22 octobre 2014 au Monument commémoratif de guerre et sur la Colline parlementaire, à Ottawa.

Seul le sergent d’armes était auparavant muni d’une épée cérémoniale.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org