#Canada, #Francophonie

Le Manitoba vers une loi sur les services en français

Le gouvernement du Manitoba a voté la Loi 5 en juin dernier. Archives

WINNIPEG – Les francophones du Manitoba devraient bénéficier très prochainement de services en français protégés. Le premier ministre de la province, Greg Selinger, a déposé un projet de loi dans ce sens à l’Assemblée législative, mardi 24 novembre.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @SebPierroz

«Le projet de loi 6 s’inscrit dans une approche pratique que nous avons adoptée dans l’offre des services en français aux Manitobains et Manitobaines peu importe leur langue maternelle», a fait part le chef du gouvernement néo-démocrate, au moment du dépôt.

Concrètement, la loi offrirait un cadre juridique à la politique sur les services en français déjà en place depuis 1989, et reposant sur le concept d’offre active dans les régions désignées bilingues. «Le projet de loi sanctionne officiellement les mandats respectifs du ministre responsable des Affaires francophones, du Secrétariat aux affaires francophones et du Conseil consultatif des affaires francophones», peut-on lire dans le document.

Les 42 000 francophones du Manitoba commençaient à ronger le frein, d’autant que le gouvernement néo-démocrate au pouvoir depuis 1999 tardait à enchâsser cette politique dans une loi.

«La francophonie est en progrès continu, nous y sommes allés progressivement», confiait dernièrement Greg Selinger, dans une entrevue accordée à #ONfr.

Ce projet de loi déposé réjouit en tout cas le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser. «Voilà une étape nécessaire pour favoriser l’épanouissement et la vitalité de la communauté franco-manitobaine. Le projet de loi 6 représente un progrès encourageant», a-t-il fait part sur Twitter.

À noter que la Société franco-manitobaine (SFM) n’a pas souhaité réagir immédiatement au dépôt du projet de loi. «Nous n’avons pas les détails du contenu», a fait part l’organisme porte-parole des francophones dans le Manitoba dans un échange de courriels avec #ONfr.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.