#Francophonie, #Ontario

Carrefour santé d’Orléans: vers le bout du tunnel

Archives #ONfr

ORLÉANS – Une pelletée de terre enfin pour le futur carrefour santé d’Orléans? Le projet a en tout cas franchi une étape, avec le dévoilement des premiers plans architecturaux au public, jeudi 16 novembre en soirée.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Une présentation aux résidents d’Orléans qui correspond à l’étape 3, neuf ans tout de même après premiers plans de construction du centre.

«On s’attend à signer le contrat avec le contracteur en novembre 2018, donc première pelletée de terre probablement au début de 2019 quand le sol le permettra», soutient Lise Vaillancourt, directrice du projet du carrefour santé d’Orléans, au micro d’#ONfr.

«On a reçu effectivement l’approbation le 31 octobre par le ministère de la Santé d’une nouvelle étape. Il s’agissait de savoir comment la bâtisse va avoir l’air vue du ciel. La semaine prochaine, nous allons soumettre des croquis des plans. Disons que l’on commence à avoir des murs et des portes.»

Les plans du futur carrefour santé d’Orléans présentés au public. Crédit: Sébastien Pierroz

Des agences communautaires et trois hôpitaux, Montfort, le Centre hospitalier pour enfant de l’est de l’Ontario (CHEO), et l’Hôpital Elisabeth-Bruyere, seront regroupés sous ce même toit pour offrir des services en santé.

Le centre situé à l’angle des chemins Innes et Mer Bleue comprendra une clinique de soins ambulatoires, des services de santé mentale, gériatriques et mieux-être, une imagerie diagnostique et un service de réadaptation active.

Les soins seront donnés dans les deux langues officielles.

 

Projet de 60 millions de dollars

Après de nombreux atermoiements, le projet a connu un coup d’accélérateur en 2016 avec un premier octroi de 5,3 millions de dollars par le gouvernement de l’Ontario. Quelque 60 millions sont nécessaires pour permettre la construction du centre.

Une estimation tout de même à la baisse puisque les libéraux avaient promis d’y injecter une somme de 165 millions de dollars, avant les élections générales de 2011.

 

«Révolutionnaire», estime Lalonde

Présente lors de l’assemblée publique, jeudi soir, Marie-France Lalonde n’a pas ménagé les superlatifs sur le futur carrefour. «C’est révolutionnaire. C’est la première fois en Ontario qu’on va avoir un système autant et aussi intégré entre les soins hospitaliers et les soins communautaires», a fait part la ministre des Affaires francophones, aussi députée d’Ottawa-Orléans.

La ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde. Archives #ONfr

En campagne dans ce comté lors des dernières élections de 2014, Mme Lalonde avait du carrefour l’un de ses dossiers prioritaires.

Prochain tournant pour le futur centre: la présentation au ministère de la Santé des dessins finaux. Une étape qui se déroulerait probablement en mai 2018.

__________________________________________________________________________________________________________________________

POUR EN SAVOIR PLUS:

Une étape pour le Carrefour de la santé d’Orléans

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.