Les festivals de l'été 2015 dans les Maritimes

Chapiteau sous lequel joue Evan Poley en concert

Dans les Maritimes, les festivals s'empilent les uns sur les autres comme des casiers à homards que l'on remise en été. Pour y voir clair, BRBR propose une sélection des événements à aller voir sur la côte Est canadienne. 

Feels Good Folly Fest

Du 26 au 28 juin, à Gagetown, au Nouveau-Brunswick (http://news.follyfest.com/)

En plus d'amener à peu près tous les groupes du Nouveau-Brunswick à Gagetown, les organisateurs de Follyfest frappe un coup de circuit avec une impressionnante sélection d'artistes internationaux : le savant duo funk et électro américain The Floozies, le collectif technicien du funk Dumpstaphunk et Iron Horse, réputé pour ses reprises bluegrass de classiques du métal.

 

Halifax Jazz Festival

Du 8 au 12 juillet, à Halifax, en Nouvelle-Écosse (halifaxjazzfestival.ca)

Ce festival porte bien son nom, car il rassemble à Halifax les artisans de la scène jazz canadienne. Pour l'amateur de nouvelle pop, tUnE-yArDs offrira une rare performance sur la côte Est. Dans un créneau similaire, notons la pop éthérée de l'Haligonienne Alana Yorke, une des artistes à surveiller dans le coin. Le groupe Find The Others, dont la maison de disques Forward Music Group est basée à Halifax, sera également de la partie.

Parade Ilse Kramer

Evolve

Du 9 au 12 juillet, à Antigonish, en Nouvelle-Écosse (http://www.evolvefestival.com)

108 artistes, DJs et humoristes sont inscrits à l'horaire de la 16e édition d'Evolve. Cette grande kermesse se déroule dans un champ en périphérie d'Antigonish, une petite ville universitaire de la Nouvelle-Écosse. Du côté de l'électro, les connaisseurs reconnaîtront le Parisien Phil Weeks et les Ontariens Grandtheft et Keys N Krates. Parmi l'offre régionale, quelques suggestions ressortent du lot : City Natives, collectif hip-hop autochtone, les rockeuses haligoniennes Like a Motorcycle, et la pop festive de Coyote, groupe originaire de Charlottetown.

 

Mud City Meltdown Music Festival

Du 22 au 26 juillet, à Moncton, au Nouveau-Brunswick (http://www.mudcitymeltdown.ca)

À Moncton, le 25 juillet sera le noël de l'amateur de musiques lourdes, car le légendaire groupe Voivod sera de passage sur la côte Est. En plus d'être une immense prise, il s'agit également du premier arrêt du groupe québécois dans les Maritimes depuis des années. Plus localement, le Mud City Meltdown Music Festival tire à gauche et à droite en intégrant les musiques lourdes (Zaum, Hard Charger), le punk (The Adhesives, The Disasterbaters) et le folk francophone (Caroline Savoie, Joey Robin Haché, Cy).

 

Sappyfest 10

Du 31 juillet au 2 août 2015, à Sackville, au Nouveau-Brunswick (http://www.sappyfest.com)

C'est le plus beau des festivals au Canada. Avec ses grandes tentes blanches érigées sur la rue principale de Sackville, Sappyfest a plutôt des airs de réunion de famille car les artistes de la programmation se mêlent avec la foule entre leurs sets, pour cause d'avec pas de loges. Pour leur dixième anniversaire, les organisateurs misent sur des têtes d'affiche de la planète indé tels Angel Olsen et Speedy Ortiz, mais un conseil de vieux sage s'impose : Sappyfest est bien plus qu'un festival de gros noms. On y va donc pour les habitués de l'événement (Shotgun Jimmie, Nap Eyes, Michael Feuerstack), mais aussi pour l'imposante liste de recrues dont Heat, Les Hay Babies, Pup et Solids. Pour la petite histoire, BRBR attend avec impatience le retour de B.A. Johnston. Lors de son dernier passage en 2012, la fierté d'Hamilton a tout laissé un dimanche après-midi sur la scène d'un petit bar du centre-ville en chantant les vertus des coupons du McDo. De plus, Johnston traînait son BBQ de trottoirs en salle pour vendre des hot dogs au détour.

Chapiteau Kim McMillan

Messtival

8 août, à Anagance, au Nouveau-Brunswick (messtival.ca)

Dans un champ en périphérie de Moncton, un groupe d'artistes de la région monte chaque été le Messtival, qui se distingue par son caractère artisanal ainsi que par la place accordée aux arts visuels. Au fil des ans, l'événement a fini par s'approprier un créneau qui plaît autant aux amateurs de jams bands que de musiques électroniques. La programmation propose le hip-hop expérimental du trio new-yorkais Durians, le jazz rock triomphal des héros locaux Les Païens et les hymnes pop charnels des Montréalais Jon Cohen Experimental.