#Ontario

Une partielle dans Simcoe-Nord le 3 septembre

Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario. Archives, #ONfr

TORONTO – Après avoir catégoriquement refusé de tenir une élection partielle dans la circonscription provinciale de Simcoe-Nord avant les fédérales d’octobre, voilà que la première ministre Kathleen Wynne fait marche arrière et annonce la tenue d’un scrutin le jeudi 3 septembre.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

La chef libérale de l’Ontario a fait cette déclaration sur Twitter alors qu’elle était de passage à Penetanguishene, le samedi 1er août, pour prendre part aux célébrations du 400e anniversaire de la découverte de l’endroit par l’explorateur français Samuel de Champlain.

Une partielle sera nécessaire dans Simcoe-Nord pour remplacer le progressiste-conservateur Garfield Dunlop, qui a choisi de rentrer dans ses terres pour donner une chance à son nouveau chef Patrick Brown de se faire élire au provincial.

«Je vais déclencher une élection partielle dans Simcoe-Nord le plus rapidement possible: mercredi prochain (le 5 août), la première date disponible après la démission de M. Dunlop», a écrit Mme Wynne sur Twitter, le 1er août.

 

Changement de cap

La première ministre n’a cependant pas précisé ce qui avait motivé un changement de cap si soudain.

Une semaine plus tôt, Mme Wynne avait déclaré à la presse qu’il serait irrespectueux pour les électeurs de Simcoe-Nord de tenir deux campagnes électorales – une fédérale et une provinciale – au même moment.

Pourtant, à la mi-mai, peu après que M. Brown eut remporté la chefferie de son parti, Mme Wynne avait fait savoir qu’elle ne tarderait pas à déclencher une partielle pour donner au nouveau chef de l’opposition officielle une chance de se faire élire à l’Assemblée législative.

Patrick Brown a déclaré à son tour sur Twitter qu’il remerciait la première ministre pour «faire la bonne chose» et que les électeurs de Simcoe-Nord méritaient «une représentation immédiate». Il a ajouté avoir hâte «au dialogue (et) au contraste des idées».

Le nouveau chef du Parti PC se trouvait lui aussi à Penetanguishene, le 1er août, pour célébrer les 400 ans du fait français dans la province. L’aspirant à la députation dans Simcoe-Nord se trouvait en terrain connu puisqu’il a représenté au fédéral la circonscription voisine de Barrie pendant neuf ans avant de faire récemment le saut sur le scène provinciale.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org