#Francophonie, #Ontario

Un souvenir tangible de la bataille SOS Montfort

Le contre‑monument «Place Oh! Francophone Anonyme d’Amérique» a été une nouvelle fois inauguré, jeudi 17 décembre, à Ottawa. Benjamin Vachet

https://www.youtube.com/watch?v=hcwfdIMeh9E&feature=youtu.be
OTTAWA – Entreposé pendant les travaux d’agrandissement de l’Hôpital Montfort pendant une dizaine d’années, le contre‑monument «Place Oh! Francophone Anonyme d’Amérique» a été une nouvelle fois inauguré, jeudi 17 décembre, à Ottawa. L’inauguration a eu lieu à son nouvel emplacement permanent, près de l’entrée principale de l’Hôpital Montfort.

BENJAMIN VACHET
bvachet@tfo.org | @BVachet

Créé en 1997, le contre-monument avait comme objectif de démontrer que l’Hôpital Montfort était bien plus que «de la brique et du mortier», pour reprendre les termes employés au moment où sa fermeture était évoquée, mais une institution essentielle pour la communauté franco-ontarienne.

Plusieurs des personnes ayant contribué à la campagne SOS Montfort pour empêcher la fermeture de l’hôpital et à la construction du contre-monument, en 1997, étaient présentes lors de la cérémonie, dont Gisèle Lalonde, principale porte-parole de SOS Montfort et porteuse de la première brique lors de la construction du contre-monument.

Cette célébration marquait également la dernière étape de la construction du Nouveau Montfort, entamée en 2006.

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de dix ans. Titulaire d'un baccalauréat en Administration économique et sociale et d'une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.