#Francophonie, #Ontario

Un service à la petite enfance en français lancé à Vaughan

L'utilité des serivices pour la petite enfance en français ont été rappelés à plusieurs reprises par les commissaires linguistiques. Crédit photo: Pixabay

VAUGHAN – L’idée de développer les services à la petite enfance en français à Vaughan fait son chemin. L’Association des francophones de la région de York (AFRY) vient de lancer un projet pilote dans ce sens. Une première dans la région de York.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Débuté la semaine dernière, «L’Oasis des petits» se veut un service gratuit de deux heures par semaine pour parents et enfants de 0 à 6 ans. Il est donné à la bibliothèque Civic Centre Resource de Vaughan sous forme de différentes activités culturelles.

«Il ne s’agit pas d’une garderie puisque les adultes accompagnent les petits», précise la directrice générale de l’AFRY, Nadia Martins. Huit enfants ont pour le moment participé aux premières activités.

«Ça fait longtemps qu’on sentait ce besoin là au sein de la communauté», ajoute la responsable.

L’organisme porte-parole des francophones dans la région de York aimerait dès septembre développer le projet dans cinq autres écoles francophones de la région.

Ces dernières années, le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau, et l’ancien commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser, n’ont eu de cesse de rappeler l’importance du secteur de la petite enfance.

Dans un rapport rendu public en octobre sur le thème de la petite enfance, et intitulé La petite enfance: vecteur de vitalité des communautés francophones en situation minoritaire, M. Fraser rappelait que la petite enfance demeurait «cruciale» pour la vitalité des communautés francophones.

D’une durée d’un an, le projet pilote pourrait être éventuellement poursuivi après 2018.

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.