#Francophonie, #Ontario

Remaniement: la ministre Meilleur prend du galon

OTTAWA – La ministre Madeleine Meilleur vient de prendre du galon. Elle est devenue la première élue francophone à occuper le poste de Procureure générale de l’Ontario, à la suite d’un remaniement ministériel à Queen’s Park, le mardi 25 mars.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

La députée d’Ottawa-Vanier, qui a une formation d’avocate et d’infirmière, a aussi conservé le portefeuille des Affaires francophones, qu’elle détenait depuis 2003.

Mme Meilleur a ainsi succédé à John Gerretsen, à qui la première ministre Kathleen Wynne a confié les fonctions de président du conseil des ministres.

L’ancien portefeuille de Mme Meilleur, à la Sécurité communautaire et aux Services correctionnels, est passé aux mains de son voisin de circonscription, Yasir Naqvi. L’élu d’Ottawa-Centre avait accédé aux premières banquettes du pouvoir seulement l’an dernier, à titre de ministre du Travail.

Un remaniement ministériel était nécessaire à la suite du départ de Linda Jeffrey, le mardi 25 mars. L’ancienne ministre des Affaires municipales et du Logement a fait connaître son intention de briguer la mairie de Brampton lors des prochaines élections municipales, à l’automne.

C’est un nouveau venu au sein du conseil des ministres, Bill Mauro, député de Thunder-Bay-Atikokan, dans le nord-ouest de la province, qui a repris les anciennes fonctions de Mme Jeffrey. Un autre nouveau visage, Kevin Flynn, député d’Oakville, a quant à lui hérité du ministère du Travail.

«Je sais que l’équipe au complet travaillera de concert pour continuer à créer les emplois pour aujourd’hui et pour demain», a déclaré Mme Wynne, par le biais d’un communiqué.

L’AFO se réjouit

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) s’est réjouie de voir, pour la première fois, une élue francophone prendre les rênes du ministère du Procureur général.

La nomination de Mme Meilleur «démontre une nouvelle fois la contribution exceptionnelle, le leadership et le dévouement des Franco-Ontariens au développement de leur province», a commenté Denis Vaillancourt, président de l’AFO.

 

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org