#Canada, #Ontario

Queen’s Park accusé de faire campagne sur le dos des contribuables

Le clan libéral à Queen's Park aurait décidé de prolonger une campagne de promotion d'un futur régime provincial d'épargne-retraite – avec des messages comme celui-ci qui contient une importante faute de traduction – après le déclenchement des élections fédérales. (Photo: Twitter)

TORONTO – Une campagne de promotion d’un futur régime d’épargne-retraite de l’Ontario par le gouvernement provincial fait fulminer la Fédération canadienne des contribuables (FCC), qui voit là une utilisation des fonds publics à des fins partisanes.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

La FCC accuse la première ministre Kathleen Wynne d’utiliser le futur Régime de retraite de la province de l’Ontario (RRPO) aux frais des contribuables pour faire campagne contre les conservateurs fédéraux de Stephen Harper. L’organisme ancré à droite allègue que Queen’s Park a prolongé une campagne gouvernementale de promotion de cet éventuel régime d’épargne-retraite à la suite du déclenchement des élections fédérales, le 2 août.

«Le problème que nous observons lorsqu’un premier ministre provincial fait campagne contre Ottawa pendant des élections fédérales, c’est qu’alors que la publicité du gouvernement fédéral s’arrête, la publicité des gouvernements provinciaux continue», a déclaré Christine Van Geyn, directrice de la FCC pour l’Ontario, dans une lettre ouverte. «Et maintenant, la première ministre Wynne dépense l’argent des contribuables pour la promotion d’un enjeu sur lequel elle dit que le premier ministre Harper veut la défaire.»

Rappelons que l’Ontario a récemment relâché les règles de la publicité gouvernementale, ce qu’a dénoncé publiquement la Vérificatrice générale Bonnie Lysyk. La province avait auparavant les règles les plus strictes pour empêcher la publicité partisane.

 

Pomme de discorde

Les libéraux à Queen’s Park ont décidé de créer leur propre régime d’épargne-retraite après le refus du gouvernement fédéral de bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC). Le programme, qui serait mis sur pied sans le soutien d’Ottawa, viendrait bonifier la retraite de près des deux tiers des travailleurs dans la province qui n’ont pas droit à une pension auprès de leur employeur.

Les troupes de Mme Wynne et de M. Harper se sont déjà plusieurs fois affrontées au sujet des pensions depuis le début de la campagne fédérale.

La FCC exhorte le clan Wynne à financer sa campagne contre les conservateurs fédéraux par ses propres moyens, et non à même le trésor public. Elle cite à cet égard l’exemple du gouvernement de Danny Williams, à Terre-Neuve-et-Labrador, qui avait mené en 2008 une opération semblable contre Ottawa, mais qui l’avait dument enregistrée auprès d’Élections Canada et qui l’avait financée avec des fonds de sa formation politique.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org