#Francophonie, #Ontario

Peu d’histoires franco-ontariennes remises aux visiteurs de Queen’s Park

Le document «150 récits» est remis gratuitement aux visiteurs de Queen's Park. Montage #ONfr

TORONTO – À l’occasion du 150e anniversaire du Canada et de l’Ontario, le Bureau de la lieutenante-gouverneure de l’Ontario a produit un document comptant 150 récits et images sur l’histoire de la province. Or, seules deux de ces histoires portent sur la communauté franco-ontarienne.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Le document, qui «traduit éloquemment ce que signifie être Canadien en Ontario» selon le site internet, compte seulement l’histoire de Daniel Poliquin et de Joanne Gervais.

Cette dernière, la sœur de Gaétan Gervais connu comme étant le père du drapeau franco-ontarien, raconte notamment l’influence de son frère sur la communauté francophone de l’Ontario. Daniel Poliquin, un auteur franco-ontarien bien connu, explique pour sa part l’importance historique du quartier Sandy Hill d’Ottawa.

Hormis ces deux personnes, les Franco-Ontariens sont pratiquement absents de ce document, qui est remis gratuitement aux visiteurs de Queen’s Park.

«Ces récits sont une réflexion profonde sur notre identité. Ils soulignent l’importance des lieux, qu’il s’agisse du milieu urbain en constante évolution ou des paysages majestueux de dame Nature», explique la lieutenante-gouverneure de l’Ontario, Elizabeth Dowdeswell, dans l’avant-propos du document.

(Elizabeth Dowdeswell, la lieutenante-gouverneure de l’Ontario. Archives)

Contacté par #ONfr pour obtenir des explications, un porte-parole du Bureau de la lieutenante-gouverneure de l’Ontario a martelé que les Franco-Ontariens sont très importants pour Elizabeth Dowdeswell. Le document est d’ailleurs disponible dans les deux langues officielles du pays, insiste-t-il.

«Les récits ont été choisis en consultation avec divers dirigeants municipaux, chefs de communautés autochtones, et représentants d’organismes qui ont accueilli la lieutenante-gouverneure» – Le Bureau de la lieutenante-gouverneure de l’Ontario

«Des efforts délibérés ont été déployés en vue d’inclure le plus grand nombre possible de voix diversifiées de la province», a assuré le même porte-parole.

Selon le Bureau d’Elizabeth Dowdeswell, l’un des objectifs de «150 récits» est «de montrer aux Ontariens que malgré des différences, beaucoup de choses en commun les unissent».

De nombreuses autres personnalités connues de l’Ontario ont tout de même trouvé une place dans le document, dont l’ancien premier ministre Dalton McGuinty, le joueur de hockey Bobby Orr et le sprinter olympique Donovan Bailey.

Le document «150 récits» est également disponible en ligne.

 

Une situation décevante, indique Marie-France Lalonde

Marie-France Lalonde, ministre déléguée aux Affaires francophones de l’Ontario, se dit déçue de voir que peu d’histoires franco-ontariennes a trouvé sa place au sein de ce document.

«On aurait voulu voir plus d’histoires franco-ontariennes dans ce récit», a-t-elle tranché en entrevue à #ONfr.

«Notre engagement auprès de l’histoire et de la culture franco-ontarienne est importante. Est-ce que j’aurais voulu en voir plus (dans le document)? C’est certain» – Marie-France Lalonde. 

Mme Lalonde est également prête à faire un suivi auprès du Bureau de la Lieutenante gouverneure de l’Ontario pour expliquer l’importance des Franco-Ontariens.

La ministre déléguée aux Affaires francophones, Marie-France Lalonde
(La ministre déléguée aux Affaires francophones, Marie-France Lalonde. Crédit image: Jean-François Morissette)

«On a beaucoup à apprendre (sur les Franco-Ontariens) et ça aurait été très intéressant de voir des liens plus forts sur l’histoire de la francophonie (…). C’est quelque chose que l’on va soulever», a-t-elle assuré.

Tout comme la première ministre Kathleen Wynne dans une récente entrevue, Mme Lalonde estime que plus de place devrait être accordée à l’histoire des Franco-Ontariens, notamment dans le système scolaire de la province.

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72