#Ontario

Pas besoin d’un RRPO avec Trudeau, selon Wynne

La première ministre ontarienne Kathleen Wynne. (Photo: François Pierre Dufault)

TORONTO – La première ministre Kathleen Wynne se dit prête à laisser tomber son projet phare de régime d’épargne-retraite de l’Ontario si les libéraux de Justin Trudeau forment le prochain gouvernement fédéral et qu’ils acceptent de bonifier «adéquatement» le Régime de pensions du Canada (RPC).

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

La chef libérale à Queen’s Park dit que son but premier a toujours été de faciliter la retraite des travailleurs dans sa province qui n’ont pas accès à un régime privé de pensions. Ce n’est qu’à la suite d’un refus des conservateurs à Ottawa que son gouvernement a décidé de faire cavalier seul, insiste-t-elle.

«Notre but a toujours été d’offrir une retraite sécuritaire aux gens qui n’ont pas de régime de pensions auprès de leur employeur», a rappelé Mme Wynne lors d’un événement partisan avec ses cousins fédéraux à Toronto, le mardi 13 octobre. «Si nous avons, avec Justin Trudeau, un partenaire avec lequel nous pouvons nous asseoir et discuter d’une bonification du RPC, c’est la solution que nous cherchons depuis le début».

Autrement, le futur Régime de retraite de la province de l’Ontario (RRPO) serait lancé progressivement à compter de 2017 avec des cotisations atteignant au final 3,8% du salaire de chaque cotisant jusqu’à concurrence de 1643$ par année.

Kathleen Wynne, qui mène depuis août sa propre campagne contre la troupe de Stephen Harper, s’est immiscée encore plus dans la bataille fédérale à moins d’une semaine des élections du 19 octobre. L’espace d’une journée, elle a parcouru quatre circonscriptions de la région de Toronto pour y pistonner le vote libéral.

«Nous avons besoin d’un partenaire fédéral qui comprend que c’est en travaillant ensemble que nous faisons changer les choses, que nous avançons et que c’est ainsi que notre pays s’est bâti», a déclaré la première ministre de l’Ontario lors d’un point de presse.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org