#Francophonie, #Ontario

#ONfr – Émission du 10 mars 2016

L'hôtel de ville de Windsor. Sébastien Pierroz

https://www.youtube.com/watch?v=3ze0uGxLeB4&feature=youtu.be
Les francophones qui vivent en situation minoritaire peuvent être tentés de consulter un médecin anglophone, lorsqu’ils sont malades. Mais s’ils n’ont pas une maîtrise parfaite de l’anglais, cela peut avoir des conséquences dramatiques. Les erreurs de compréhension ou de traduction peuvent avoir un effet sur le diagnostique posé par un médecin ou même parfois la réussite d’une intervention. Et​​ à quelques mètres seulement de la ville américaine de Détroit, Windsor a subi de plein fouet les contrecoups de la crise économique mondiale, à un tel point que la ville est aujourd’hui considérée comme la capitale canadienne du chômage et peine à accueillir de nouveaux arrivants. Pour les 5000 francophones de l’endroit, l’heure est désormais à la mobilisation.