#Ontario

Médicaments: les aînés ne paieront pas plus cher

Les coûts des médicaments d’ordonnance est un enjeu budgétaire en Ontario. Pixabay

TORONTO – Les personnes âgées de l’Ontario ayant un revenu annuel supérieur à 19300$ ne paieront finalement pas plus cher leurs médicaments d’ordonnance. Le gouvernement provincial est revenu sur son engagement budgétaire d’augmenter le déductible à payer sur les médicaments de la plupart des aînés pour offrir des médicaments gratuits à 173000 aînés à faible revenu.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

À l’heure actuelle, les aînés ontariens n’ont pas à payer pour leurs médicaments d’ordonnance s’ils gagnent moins de 16018$ par année. Ils doivent autrement payer un déductible de 100$.

Les libéraux de Kathleen Wynne proposent toujours de relever le seuil à 19300$ pour que 173000 aînés de plus n’aient pas à payer un déductible. Mais les aînés gagnant plus de 19300$ par année ne verront pas leur déductible bondir de 100$ à 170$, comme l’avait d’abord laissé entendre le gouvernement.

«Les personnes âgées de l’Ontario continuent de bénéficier des coûts moyens les plus faibles des personnes âgées de toutes les provinces au Canada», a déclaré le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, dans un communiqué, lundi 4 avril.

Le compromis pourrait coûter 100 millions $ à la province – un manque à gagner pour lequel le gouvernement dit pour l’instant ne pas avoir de solution.

Il s’agit d’une «victoire» pour la chef néo-démocrate Andrea Horwath qui, avec son collègue progressiste-conservateur Bill Walker et plusieurs groupes d’aînés, a dénoncé sur la place publique la hausse du déductible pour les médicaments d’ordonnance de la plupart des aînés ontariens. «C’est malheureux que ça prenne un cri du cœur d’aînés inquiets et de leurs familles pour que la première ministre admette qu’elle a fait une erreur», s’est-elle tout de même désolée.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org