#Ontario

L’Ombudsman enquêtera sur Hydro One

L'Ombudsman de l'Ontario, André Marin. (Photo: François Pierre Dufault)

TORONTO – L’Ombudsman de l’Ontario a annoncé, le mardi 4 février, qu’il mènera une enquête sur les méthodes de facturation et le service à la clientèle d’Hydro One. Le bureau d’André Marin a dit avoir constaté une hausse importante du nombre de plaintes d’abonnés du fournisseur provincial d’électricité, au cours des trois dernières années.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

La plupart des plaintes porteraient sur des erreurs de facturation, des montants excessifs, des duplicatas ou des retards déraisonnables. Certaines plaintes font aussi état d’«estimations» faites à partir de critères obscurs, selon l’Ombudsman.

L’équipe de M. Marin aurait compilé plus de 1160 plaintes d’abonnés d’Hydro One au cours des trois dernières années, dont plus de 600 au cours de la dernière année.

Les plaintes les plus fréquentes porteraient sur de grosses factures de «rattrapage» envoyées à des clients qui n’auraient reçu que des estimations – ou même aucune facture – durant de longues périodes, et à qui Hydro One n’accorderait que très peu de temps pour payer ou ne fournirait pas d’explication quant au montant facturé.

«Alarmant»

«Notre expérience nous montre que les plaintes proviennent de partout dans la province, ce qui est alarmant. Beaucoup de personnes qui ont communiqué avec nous se trouvent dans des situations vulnérables et disent qu’elles connaissent de graves difficultés financières et souffrent de stress en raison de leurs démêlés avec Hydro One», a déclaré M. Marin, par le biais d’un communiqué.

L’enquête, qui durera neuf mois, sera menée par l’équipe d’intervention spéciale de l’Ombudsman. M. Marin devra ensuite produire un rapport et formuler des recommandations au ministère de l’Énergie de l’Ontario, dont relève Hydro One.

 

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org