#Francophonie, #Ontario

Les 100 ans de la bataille des épingles à chapeaux

L'image monte des manifestations contre le Règlement 17 à Ottawa.


Il y a 100 ans, une révolte allait marquer l’histoire franco-ontarienne. Le 3 février 1916, jour de l’incendie du parlement canadien, 122 enseignantes font la grève et forcent la fermeture de 17 écoles dans l’Ontario francophone. La raison? La farouche opposition au Règlement XVII qui limite l’éducation en langue française aux deux premières années d’école élémentaire. À l’école Guigues, à Ottawa, des mères de familles utilisent des ciseaux et des épingles à chapeaux pour repousser les policiers et les représentants de l’administration scolaire. La révolte avait commencé un mois auparavant, le 4 janvier, lorsque deux institutrices de l’école, les soeurs Béatrice et Diane Desloges, avaient refusé de se soumettre au Règlement XVII. L’historien Diego Elizondo explique à #ONfr comment cet épisode a participé à la construction de l’identité franco-ontarienne.

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.