#Ontario

Le néo-démocrate Joe Cimino démissionne

TORONTO – Le député néo-démocrate Joe Cimino rentre dans ses terres, après seulement six mois à Queen’s Park. Le nouvel élu de Sudbury dit asseoir sa décision sur des raisons familiales et de santé.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

L’ancien élu municipal à Sudbury était l’une de trois recrues de la troupe d’Andrea Horwath lors des élections du 12 juin. Il a fait basculer sa circonscription, un ancien bastion libéral, par seulement 980 voix.

«Malheureusement, la balance a penché trop d’un côté au cours des derniers mois», a écrit M. Cimino dans un communiqué, le jeudi 20 novembre. «Simplement pour ma santé personnelle, et plus encore pour le bien-être de ma famille, je dois quitter mon siège à l’Assemblée législative».

Joe Cimino, 44 ans, a demandé qu’on respecte sa vie privée.

La chef néo-démocrate Andrea Horwath a salué la brève contribution de l’élu démissionnaire de Sudbury, affirmant qu’il a été un «membre précieux de (son) caucus» et un «champion pour sa communauté».

M. Cimino s’est levé à l’Assemblée législative à quelques occasions pour réclamer des améliorations aux routes du nord de la province. Durant la campagne électorale, il a aussi donné publiquement son appui à un projet d’université franco-ontarienne.

L’ex-député de la deuxième opposition à Queen’s Park a, par ailleurs, beaucoup retenu l’attention des médias de Toronto à cause de sa ressemblance physique à Rob Ford, le maire sortant de la métropole dont les esclandres ont fait le tour du monde.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org