#Ontario

Le NDP de l’Ontario en mode élection

Le NPD de l'Ontario réuni en congrès, le dernier avant l'élection de 2018. Crédit image: Jean-François Morissette

TORONTO – À 14 mois de prochain scrutin provincial, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario s’est mis en mode électoral lors de son congrès 2017. Devant une foule de délégués du parti, la chef, Andrea Horwarth, a proposé l’implantation d’un régime d’assurance médicament universel en Ontario, sous une salve d’applaudissements, samedi 22 avril.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

«Vous ne devriez pas avoir à dépenser jusqu’à votre dernier sou pour vous procurer les médicaments dont vous avez besoin», a déclaré Andrea Horwath.

«Aucune famille ne devrait accumuler des dettes sur des cartes de crédit pour se soigner. Et personne ne devrait devoir se passer de traitement en raison du coût», a-t-elle ajouté.


Toutefois, la chef néo-démocrate est restée vague sur les détails de la proposition faite devant la foule de délégués du parti réunis à Toronto, indiquant simplement que les spécificités allaient être dévoilées à Queen’s Park la semaine prochaine.

Bien que les détails de la plateforme du parti ne soient toujours pas publics, Andrea Horwath a assuré aux médias après s’être adressée à la foule de partisans que d’autres mesures allaient être dévoilées au cours des prochaines semaines.

Le NPD a indiqué que des mesures clés comme la hausse du salaire minimum à 15$ de l’heure et la réduction des coûts de l’électricité de 30 % allaient faire partie des mesures phares du parti pour la campagne de 2018.

Andrea Horwath a aussi assuré que si son parti prenait le pouvoir à Queen’s Park, le NPD allait racheter les parts vendues d’Hydro One.

 

Attaque contre les autres partis

Si le parti prend le pouvoir en 2018, Andrea Horwath a assuré qu’elle allait mettre les gens au-devant de ses priorités, lançant une attaque à peine voilée contre le parti libéral de l’Ontario.

«Kathleen Wynne ne travaille pas pour les gens de l’Ontario (…) Elle est là pour elle et pour le Parti libéral. La première ministre gouverne comme si elle n’avait jamais ouvert sa propre facture d’électricité», a lancé Horwath aux délégués de son parti.

«Si vous vivez dans le Nord de l’Ontario, si vous vivez dans une communauté rurale, si vous vivez dans un petit village, vous méritez mieux de la part d’une première ministre de cette province», a-t-elle ajouté.


En plus d’attaquer la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, Andrea Horwath s’en est également pris au chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Patrick Brown.

«Les Conservateurs ne proposent pas de vraies solutions aux problèmes des Ontariens. Patrick Brown est un politicien pendant 17 ans, incluant neuf années comme député dans le gouvernement de Stephen Harper», a-t-elle rappelé.

Devant la foule réunie, Andrea Horwath a demandé aux militants de travailler fort pour élire «un meilleur gouvernement».

Des propos partagés par le chef adjoint de la formation politique, Jagmeet Singh.

Alors qu’il réfléchit à se lancer dans la course au leadership du NPD fédéral, la perspective de l’emporter en 2018 le fait hésiter à faire le grand saut, a spécifié à #ONfr, Jagmeet Singh.

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72