#Ontario

Le gouvernement affirme que le déficit diminue

Le ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa. Crédit image: Jean-François Morissette

TORONTO – Avant le début de la session parlementaire, mardi 21 février, le ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa, a présenté les résultats du troisième trimestre des finances publiques, confirmant la réduction du déficit budgétaire de plusieurs milliards de dollars.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Les résultats du troisième trimestre présente maintenant un déficit de 1,9 milliard de dollars en 2016-2017, soit une diminution de 2,4 milliards de dollars par rapport aux chiffres du budget de 2016.


Charles Sousa a confirmé que son gouvernement a utilisé les surplus de deux régimes de retraite gérés conjointement par la province.

L’utilisation de ces surplus, évalués à plus de 10 milliards de dollars, est contestée par la vérificatrice générale, Bonnie Lysyk, qui demande au gouvernement de fournir des preuves écrites avant de calculer ces sommes comme un actif.

Le ministre des Finances a précisé qu’il s’agissait de la huitième année où le gouvernement battait ses projections.


Le ministre des Finances a vanté que l’Ontario est l’une des provinces qui enregistra la plus forte croissance au pays au cours des deux prochaines années et que le taux de chômage de la province a été inférieur à la moyenne nationale pendant 22 mois consécutifs.

Charles Sousa a aussi concédé que les effets de cette croissance ne se font pas sentir de la même façon pour tous et un trop grand nombre de personnes considèrent que leur situation ne s’est pas améliorée. Il a promis d’en faire plus pour aider les communautés qui ont encore de la difficulté à tirer leurs épingles du jeu.

 

Un équilibre artificiel

Pour Victor Fedeli, critique du Parti progressiste-conservateur (PC de l’Ontario) en matière de finances, la projection financière du gouvernement fait fausse route.

Le critique progressiste-conservateur a souligné en marge du point de presse de ministre Charles Sousa que le gouvernement allait créer un «équilibre budgétaire artificiel» en utilisant des fonds qui ne seront disponibles qu’une seule fois.

Victor Fedeli a rappelé que la somme d’argent obtenue avec la vente d’Hydro One ou encore les revenus tirés des régimes de retraite n’allait être disponible que pour ce budget.

À long terme, il craint que le gouvernement ne soit pas en mesure de maintenir cet équilibre.

Le budget 2017-2018 doit être présenté d’ici quelques semaines.

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72