#Canada, #Francophonie

Le député Mauril Bélanger atteint de la maladie de Charcot

Le député fédéral d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, est décédé mardi 16 août. Archives

OTTAWA – Le député libéral franco-ontarien Mauril Bélanger a annoncé, lundi 30 novembre, être atteint de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), connue sous le nom de maladie de Charcot, ou maladie de Lou Gehrig.

BENJAMIN VACHET
bvachet@tfo.org | @BVachet

Réélu le 19 octobre pour un huitième mandat consécutif avec 57,6% des voix, l’élu de 60 ans, originaire de Mattawa, annonce toutefois qu’il continuera de siéger comme représentant fédéral d’Ottawa-Vanier.

N’ayant obtenu aucun portefeuille ministériel dans le nouveau gouvernement de Justin Trudeau, M. Bélanger apparaissait comme l’un des favoris dans la course à la présidence de la Chambre des communes. Sur recommandation de ses médecins, il a toutefois décidé de retirer sa candidature.

Apparu très affaibli à l’issue de la récente campagne électorale, son entourage assurait que les 78 jours de campagne n’étaient pas étrangers à sa fatigue. M. Bélanger indique avoir appris sa maladie, vendredi 27 novembre, à la suite d’une rencontre avec le neurologue Pierre Bourque.

«Suite à plusieurs examens, (le Dr Bourque) m’a diagnostiqué comme étant atteint de la sclérose latérale amyotrophique», explique le député d’Ottawa-Vanier dans un communiqué. «C’est une maladie incurable», précise-t-il.

Le premier ministre Justin Trudeau a apporté son soutien à son député ottavien dans les minutes qui ont suivi l’annonce de sa maladie. «Aujourd’hui mes pensées sont avec mon ami Mauril Bélanger. Il faut rester fort. Mauril, nous te soutiendrons toujours», a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Ancien ministre responsable des Langues officielles de 2004 à 2006, Mauril Bélanger a occupé de nombreuses fonctions parlementaires au sein du gouvernement de Paul Martin, dont celles de ministre du Commerce intérieur, de ministre associé de la Défense nationale, de leader adjoint du gouvernement à la Chambre des communes ou encore, de ministre responsable de la Réforme démocratique.

L’élu depuis 1995 à Ottawa a cofondé l’Association parlementaire Canada-Afrique et en 2005, il a reçu le grade de Commandeur de l’Ordre de la Pléiade, un ordre de la Francophonie qui reconnaît les contributions apportées à l’amitié et à la coopération internationales.

La maladie de Charcot est une maladie neurologique à évolution rapide presque toujours mortelle et qui attaque directement les cellules nerveuses responsables du contrôle des muscles volontaires. L’espérance de vie des patients reste très courte. En anglais, elle est également appelée maladie de Lou Gehrig, en hommage au célèbre joueur de baseball atteint par cette maladie.

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de dix ans. Titulaire d'un baccalauréat en Administration économique et sociale et d'une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.