#Ontario

Le député Bas Balkissoon démissionne

Bas Balkissoon représentait depuis 2005 la circonscription de Scarborough-Rouge River, à Toronto. Assemblée législative de l'Ontario.

TORONTO – Le gouvernement libéral de l’Ontario a perdu l’un de ses députés d’arrière-ban dans l’étonnement le plus total alors que Bas Balkissoon a remis sa démission à la première ministre Kathleen Wynne sans donner d’explication, mardi 22 mars.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

M. Balkissoon représentait depuis 2005 la circonscription de Scarborough-Rouge River, à Toronto. Il avait aussi été conseiller municipal.

«Je remercie Bas pour son service et je lui souhaite bonne chance dans ses projets futurs», a déclaré Mme Wynne dans un communiqué laconique.

Au cours de ses dix ans passés à Queen’s Park, l’ex-député de 63 ans, né à Trinité-et-Tobago, a été président adjoint de la Législature ainsi qu’assistant parlementaire des ministres des Finances, de l’Éducation et de la Santé, entre autres.

«Bas Balkissoon était un habitué de la scène politique à Scarborough, (ayant siégé) pendant 28 ans à titre d’élu municipal et de député provincial», a rappelé le chef progressiste-conservateur Patrick Brown. «Bas croyait dans le processus démocratique et travaillait fort dans la Législature», a ajouté la chef néo-démocrate Andrea Horwath.

Une élection partielle doit être déclenchée d’ici six mois dans Scarborough-Rouge River pour remplacer M. Balkissoon. La circonscription de l’est de la métropole est considérée comme un bastion libéral depuis la fin des années 1990.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org