#Ontario

Le déficit de l’Ontario fond plus vite que prévu

TORONTO – Le gouffre financier de l’Ontario se serait résorbé plus rapidement que prévu, au cours de la dernière année.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org @fpdufault

Le gouvernement libéral à Queen’s Park estime avoir ramené son déficit à 10,5 milliards $ à la fin de l’exercice financier 2013-2014.

C’est 1,3 milliard $ inférieur aux prédictions des grands argentiers de la province dans leur budget de 2013, et 800 millions $ inférieur à leurs plus récentes prédictions.

«Notre gouvernement continue de contrôler les dépenses tout en effectuant des investissements ciblés pour stimuler l’économie et la création d’emplois», a déclaré Charles Sousa, ministre des Finances, lors du dépôt des Comptes publics de l’Ontario pour l’exercice 2013-2014, le lundi 22 septembre.

L’Ontario vise des économies d’échelle de 250 millions $, cette année, et de 500 millions $ pour chacun des deux prochains exercices. Les dépenses dans les programmes de la province ont aussi été inférieures aux prévisions à chaque exercice depuis 2009, a rappelé M. Sousa.

Rappelons, par contre, que Queen’s Park a relaxé son objectif de réduction du déficit à 12,5 milliards $ pour l’année 2014-2015, alors que le clan libéral prévoyait, à l’origine, que le manque à gagner de la province se résorberait de 11,3 milliards $ à 10,1 milliards $ au cours de cette même période.

M. Sousa affirme que le retour au déficit zéro est toujours possible d’ici la fin de l’exercice 2017-2018.

La reprise économique de l’Ontario demeure toutefois faible. D’après les Comptes publics, les revenus de la province en 2013-2014 ont été de 900 millions $ inférieurs aux prévisions du budget de 2013. Ce manque à gagner découlerait, dixit M. Sousa, d’une croissance économique plus lente que prévu et d’une diminution des paiements de transfert fédéraux de l’ordre de 640 millions $.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org