#Francophonie, #Ontario

Intégration des immigrants francophones: «On manque le bateau»

TORONTO – Le gouvernement Wynne a annoncé cette semaine qu’il investissait 22,2 millions de dollars pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants. L’annonce, faite de manière visiblement improvisée, suscite des réactions mitigées. 

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

L’Ontario reste incapable d’atteindre sa cible de 5% d’immigrants francophones. Et, selon plusieurs acteurs francophones, ceux qui arrivent ici sont bien souvent accueillis en anglais et sujets à l’assimilation.

La ministre des Affaires civiques et de l’Immigration, Laura Albanese, a assuré, mercredi 5 octobre, à sa sortie de la chambre que les francophones auraient leur part du gâteau de l’annonce faite pour mieux intégrer les immigrants à la société ontarienne.

«Il y a plusieurs organismes francophones qui vont recevoir du financement et qui sont inclus dans l’annonce de 22,2 millions», a-t-elle assuré à #ONfr. D’autres organismes avec une «composante francophone», soit bilingues, recevront aussi de l’argent, assure Mme Albanese.

immigrant

Flou entourant l’annonce

La directrice du Centre francophone de Toronto, Lise Marie Baudry, a été invitée à assister à l’annonce du gouvernement, mardi matin. Mais sur place, malgré ses demandes, personne n’a été en mesure de lui dire si elle recevrait du financement et pour quels projets.

Dans la foulée, une porte-parole de la ministre, Sara Amash, a admis à #ONfr, plus tard en journée, que les sommes annoncées et qui ont fait l’objet d’un communiqué avaient, en fait, déjà été annoncées… en mars dernier.

On apprend dans la liste fournie par le Ministère que le Centre francophone obtient bel et bien une enveloppe pour développer ses programmes d’intégration des immigrants.

L’ACFO de London-Sarnia, le Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara, le Collège Boréal, le Conseil économique et social d’Ottawa-Carleton, La Cité, FrancoQueer et La Passerelle IDÉ sont aussi du nombre. L’ensemble de ces organismes se partagent une enveloppe de 1,3 million de dollars.

Les informations fournies à #ONfr démontrent que le gouvernement compte aussi miser sur plusieurs organismes anglophones pour offrir des services aux francophones, qu’il s’agisse du «Sudbury YMCA» ou du«Mississauga African Community Services».

«Les organismes bilingues ont bien souvent un seul intervenant francophone, qui se retrouve isolé. Il n’y a pas une masse critique de services en français, c’est souvent insuffisant pour faire une différence», selon Lise Marie Baudry.

Le rôle joué par les organismes «par et pour» les francophones est essentiel, selon elle. Elle fait savoir que le Centre francophone de Toronto compte plusieurs intervenants qui peuvent aider les immigrants francophones à s’intégrer socialement, à trouver un emploi ou un logement.

 

Le NPD dénonce le manque de ressources

La critique néo-démocrate en matière de francophonie, France Gélinas, dénonce la vision du gouvernement en matière d’immigration francophone. «Si on ne fait pas un effort pour que la langue d’insertion soit le français, on manque le bateau. Les ressources sont tellement limitées pour aider les immigrants francophones», selon Mme Gélinas.

«Ces 22 millions-là ne sont pas pour nous. Le gouvernement, lui, trouve toujours un organisme bilingue avec une secrétaire qui parle français. Mais on a besoin de vrais organismes dédiés à faire du français la langue d’insertion des nouveaux arrivants!», dit-elle.

La députée néo-démocrate France Gélinas. (Photo: François Pierre Dufault)

Les efforts pour aider à attirer des immigrants francophones dans les régions rurales sont aussi quasi-inexistants, selon Mme Gélinas.

«Il y a un organisme à Toronto qui est capable de le faire un peu. Mais ailleurs dans la province, il y a quoi? À Sudbury, par exemple, pourquoi on n’a pas un organisme dédié à intégrer les immigrants? On a des petits programmes qui ne se comparent pas au système robuste et bien financé pour intégrer en anglais les immigrants. La machine en place anglicise les immigrants. On les anglicise!», dénonce la députée du NPD.

 

Le point sur la stratégie en immigration francophone

La ministre déléguée aux affaires francophones de l’Ontario, Marie-France Lalonde, estime que l’Ontario est dédié à son objectif d’attirer plus d’immigrants francophones et de bien les intégrer dans la province. «L’immigration francophone c’est dans ma lettre de mandat. Je m’engage à y travailler. Notre gouvernement s’est engagé à cette cible de 5%. On a aussi mis en place un comité d’experts, on attend leurs recommandations», a-t-elle souligné. Un forum aura lieu au printemps et s’intéressera à cette problématique.

«Les gens veulent continuer d’avoir cette culture francophone, cette possibilité de vivre et de s’émerger dans l’environnement francophone. Ce qui est le plus important, c’est que lorsque l’immigrant arrive, on travaille avec lui et on lui donne des outils pour qu’il puisse prendre des décisions éclairées», dit Mme Lalonde.

Les ministres de l’immigration du pays vont aussi participer à un sommet sur l’immigration, la semaine prochaine à Winnipeg. Il sera question d’immigration francophone, assure la ministre des Affaires civiques et de l’Immigration, Laura Albanese. «Il faut se coordonner autour de nouvelles stratégies pour atteindre nos objectifs», dit-elle.

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.