#Ontario

Glen Murray quitte le ministère de l’Environnement

Glen Murray, désormais l'ex-ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique de l'Ontario. Archives #ONfr

TORONTO – Le ministre de l’Environnement de l’Ontario, Glen Murray, quitte la vie politique. L’homme fort de la première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, sur les questions climatiques a décidé de joindre les rangs d’un groupe de réflexion indépendant, à moins d’un an de l’élection générale provinciale.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Mme Wynne en a fait l’annonce, lundi 31 juillet.

L’élu de Toronto-Centre continuera d’exercer ses fonctions jusqu’au 1er septembre.

Parmi les grands dossiers pilotés par M. Murray pendant ses trois ans à la tête de ce ministère, celui sur le marché du carbone. Depuis avril, les aciéries, les constructeurs automobiles et les pétrolières peuvent acheter des crédits d’émissions polluantes dans le cadre de la nouvelle bourse du carbone.

Capable de s’exprimer en français, M. Murray s’est souvent montré favorable aux dossiers francophones.

Candidat à la direction du Parti libéral après la démission du premier ministre Dalton McGuinty en 2012, il s’était déclaré alors favorable à la mise sur pied d’une université franco-ontarienne. Une position qui tranchait alors avec son propre gouvernement.

«Avec la démission de Glen Murray au sein du Conseil des ministres, nous puisons dans l’abondance de talents de notre groupe parlementaire et nous nous assurons que notre gouvernement puisse continuer à travailler de concert pour faire toute une différence dans la vie des gens», a fait part Mme Wynne dans un communiqué.

 

Christian Ballard reprend le flambeau

Christian Ballard, qui était ministre du Logement et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté, reprend le flambeau au ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique, a annoncé Mme Wynne.

L’élu de Newmarket—Aurora dirigera «la lutte ontarienne contre le changement climatique visant à réduire les gaz à effet de serre et supervisera la transition de la province vers une économie sobre en carbone».

Ce jeu de chaise musicale profite à Peter Milczyn, député provincial d’Etobicoke-Lakeshore, qui se retrouve promu minsitre du Logement. Il assumera également les fonctions de ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté.

Dans ces fonctions, M, Milczyn «supervisera et misera sur le Plan de l’Ontario pour le logement abordable, en s’assurant que la population de tout l’Ontario soit en mesure d’obtenir un logement sécuritaire et abordable», assure t-on du côté de Queen’s Park.

Une cérémonie d’assermentation aura lieu ce matin à Queen’s Park.

 

Article écrit avec la collaboration d’Étienne Fortin-Gauthier

 

 

 

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.