#Ontario

Énergie: le Québec cité en exemple à Queen’s Park

TORONTO – Le Québec a un réseau électrique qui offre un meilleur service et à un meilleur coût que celui des Ontariens, selon le chef du Parti progressiste-conservateur (PC) de l’Ontario, Patrick Brown. Ce dernier a affirmé, lundi 26 septembre, à Queen’s Park, que le gouvernement de Kathleen Wynne est responsable de cette situation.

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

Le réseau électrique ontarien «n’est pas fiable et il n’est pas abordable», a lancé Patrick Brown aux représentants du gouvernement pendant la période de questions.

Selon le chef du PC Ontario, il y a moins d’interruption de courant au Québec qu’en Ontario. La différence lorsqu’on compare certains types de pannes est flagrante, affirme M. Brown, qui parle de dix fois plus de pannes en Ontario qu’au Québec, selon certaines catégories d’incidents.

Le ministre ontarien de l’énergie, Glenn Thibault, a répliqué que l’Ontario avait un réseau fiable et que les Ontariens pouvaient compter sur celui-ci pour être alimenté en énergie. Son gouvernement a aussi pris les mesures nécessaires pour réduire les coûts de l’électricité, dit-il.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a poursuivi sur cette lancée, multipliant les attaques contre le gouvernement, notamment sur les questions de privatisations. Le néo-démocrate, Jagmeet Singh, a soutenu que le gouvernement avait fait erreur en considérant la possibilité de privatiser la Société des loteries et des jeux de l’Ontario. «Les citoyens ne veulent pas la privatisation de la loterie ontarienne et encore moins d’Hydro One», a-t-il lancé.

Le ministre libéral des finances, Charles Sousa, s’est invité dans le débat défendant la position du gouvernement: une stratégie fiscale réfléchie et qui porte déjà ses fruits, a-t-il indiqué. «Nous maximisons la valeur de cette propriété pour ensuite pouvoir investir dans des projets qui profiteront à tous», a-t-il insisté.

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.