#Ontario

Elizabeth Dowdeswell accède au trône vice-royal de l’Ontario

TORONTO – L’ancienne sous-secrétaire générale des Nations Unies et environnementaliste de renom Elizabeth Dowdeswell est devenue la 29e lieutenante-gouverneure de l’Ontario, le mardi 23 septembre.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org @fpdufault

Mme Dowdeswell a été investie de ses nouvelles fonctions vice-royales lors d’une cérémonie à l’Assemblée législative de la province.

«Parallèlement aux fonctions constitutionnelles de lieutenant-gouverneur, se présentent des occasions uniques de mettre en valeur les réalisations, qu’elles soient grandioses ou modestes, des citoyennes et citoyens de cette province», a déclaré Mme Dowdeswell lors de son assermentation. «Nous reconnaissons et encourageons aussi une saine attitude envers le bénévolat, tant parmi les jeunes que chez les aînés, qui insuffle dans nos collectivités de forts sentiments d’humanité et de compassion».

Avant son assermentation, Mme Dowdeswell a défilé en carrosse d’époque du Musée royal de l’Ontario jusqu’à Queen’s Park, accompagnée de ses neveux Kyle, 11 ans, et Cole, 13 ans. Le cortège était escorté d’un détachement de cavalerie de la garde du gouverneur général du Canada.

Deux salves d’artillerie de quinze coups ont été tirées de Queen’s Park; la première marquant la prestation des serments de la nouvelle représentante de la couronne britannique, et la seconde au moment de sa première revue de la garde.

«Espace de réflexion»

Elizabeth Dowdeswell n’a pas immédiatement fait connaître les thèmes qu’elle entend prioriser au cours de son mandat, comme l’avaient fait ses prédécesseurs David C. Onley et James Bartleman avec l’accessibilité et la littératie des Premiers Peuples, respectivement.

«Je souhaite créer (…) un espace sécuritaire de réflexion et un creuset d’idées. Les thèmes prioritaires ne manqueront pas alors d’émerger», a expliqué Mme Dowdeswell. «Au cours des premiers mois de mon mandat, je réunirai divers groupes d’Ontariens pour que vous me communiquiez vos idées sur la place de l’Ontario dans le monde (afin de) mieux saisir ce que nous pouvons contribuer et apprendre de part et d’autre en vue de résoudre les difficultés mondiales et locales qui nous sont communes».

Née en Irlande du Nord, Mme Dowdeswell a immigré très jeune au Canada avec ses parents. Après des études à l’Université de la Saskatchewan et à l’Université d’État de l’Utah, aux États-Unis, elle a dirigé un certain nombre d’enquêtes publiques, notamment sur la politique fédérale de l’eau. En début de carrière, elle a été sous-ministre de la Culture et de la Jeunesse de la Saskatchewan, conseillère pédagogique, chargée de cours à l’université et enseignante au secondaire.

«Approche avisée»

«Notre nouvelle lieutenante-gouverneure cumule un bilan exceptionnel de réalisations dans des fonctions de direction tant aux paliers provincial, fédéral qu’international», a déclaré la première ministre Kathleen Wynne, par le biais d’un communiqué. «Elle s’est portée à la défense d’une approche avisée qui améliore la vie des personnes grâce à l’élaboration de politiques publiques visant à protéger l’environnement, à améliorer la qualité de l’éducation et à promouvoir le développement énergétique durable».

«La diversité de ses réalisations à la fois nationales et internationales dans les domaines de la science, de l’éducation, les arts et l’environnement, ouvre la voie à un service des plus distingués dans l’intérêt de notre province», a déclaré, à son tour, le chef de l’opposition officielle par intérim, Jim Wilson.

Elizabeth Dowdeswell succède à David C. Onley, qui a occupé le trône vice-royal de l’Ontario pendant sept ans.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org