#Ontario

Électricité: de nouvelles mesures avant le prochain budget

Les coûts de l’électricité en province augmenteront de 6,8 % après 2021, selon le Bureau de la Responsabilité financière de l'Ontario. Crédit image: Archives #ONfr

TORONTO – De nouvelles mesures pour aider les Ontariens à payer leurs factures d’électricité pourraient être mises en place au cours de la prochaine session parlementaire, a affirmé Kathleen Wynne, le mercredi 15 février. Toutefois, la première ministre ontarienne s’est bien gardée de divulguer quelques détails sur son projet.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

En marge de la venue de l‘ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton, à Queen’s Park, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne a confirmé que son gouvernement travaillait sur des mesures supplémentaires.

«Nous allons présenter un plan pour aider les gens avec leur facture d’électricité. Nous allons aller plus loin pour supporter les gens avec leur facture au travers de la province», a-t-elle déclaré.

À savoir s’il s’agissait d’un nouveau projet de loi ou d’une aide financière directe, Kathleen Wynne n’a pas offert de réponse à ce sujet.

«Nous allons présenter une série de mesures avant le budget», a toutefois insisté la première ministre.

«Nous reconnaissons que les Ontariens ont vu une hausse de leur facture d’électricité au cours des dernières années et nous reconnaissons qu’il faut en faire plus pour tout le monde», a-t-elle pris soin de souligner.

Le ministre de l’Énergie de l’Ontario, Glenn Thibeault, n’a également pas commenté davantage.

«Certaines mesures pourraient devoir nécessiter des changements législatifs alors que d’autres pourraient être annoncées sans changement de loi, mais il reste encore beaucoup d’éléments à discuter et beaucoup d’éléments sur la table», a-t-il déclaré avant le début de la réunion du conseil des ministres.

Glenn Thibeault a souhaité assurer que le gouvernement travaille «le plus rapidement possible» pour être en mesure de présenter cette série de mesures.

«Évidemment, je veux être en mesure de présenter un projet aussi rapidement que possible puisque je sais qu’il y a des familles et des entreprises qui ont de la difficulté, mais nous voulons être sûrs d’avoir les bons programmes en place», a affirmé le ministre de l’Énergie.

 

Des mesures à déterminer

Sans vouloir donner plus de détails, Glenn Thibeault a indiqué que son gouvernement travaillait sur des mesures à long terme, mais également à court terme.

«Tout est sur la table et nous allons continuer à travailler avec les autres ministres et le bureau de la première ministre pour trouver des façons de venir en aide aux Ontariens et que les mesures appropriées soient mises en place», a-t-il expliqué.

En début de semaine, CBC rapportait qu’une aide de 8 % supplémentaires pourrait être à prévoir dans les prochains mois. Selon des sources citées par le diffuseur national anglophone, cette mesure viserait les frais globaux ajoutés sur les factures des Ontariens et qui varient d’une région à une autre.

Cette mesure s’ajouterait à la réduction de taxe de vente sur la facture d’électricité, soit l’équivalent de 8 %, qui est entrée en vigueur le 1er janvier dernier.

Toutefois, cette première aide n’équivaut qu’à environ 130 $ par année par abonné, ce qui avait été jugé insuffisant par les partis d’opposition.

En novembre, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a reconnu avoir fait une erreur dans le dossier et jugé qu’il était anormal que des Ontariens doivent choisir entre payer une épicerie et la facture d’électricité.

 

Une session parlementaire chargée

La première ministre ontarienne a indiqué qu’en plus des factures d’électricité, l’un des ses principaux objectifs allait être de présenter un budget équilibré d’ici quelques semaines.

«Le budget est le projet sur lequel nous allons nous concentrer, mais de façon plus générale, nous allons devoir nous attaquer à des questions importantes comme les factures d’électricité (…) et l’éducation», a-t-elle précisé.

Mme Wynne a dit vouloir profiter de la prochaine session parlementaire pour améliorer l’accès aux services en garderie pour les Ontariens. Elle a également affirmé vouloir améliorer l’accès à des services de santé de première ligne, comme les infirmières praticiennes.

Les élus ontariens retourneront siéger à Queen’s Park le 21 février prochain.

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72