#Francophonie, #Ontario

Du financement pour dix nouveaux projets francophones

Drapeau Franco-Ontarien
Le drapeau franco-ontarien. Archives #ONfr

TORONTO – Le gouvernement ontarien a annoncé le financement de 204 nouveaux projets communautaires grâce aux fonds de la Fondation Trillium de l’Ontario. Toutefois, seuls 10 projets sont destinés aux communautés francophones.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Cela représente à peine plus de 4 % de l’ensemble des projets annoncés le mardi 18 juillet.

Joint par #ONfr, le bureau de la ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport de l’Ontario, Eleanor McMahon, a défendu les choix faits par le gouvernement. Lors de ce cycle de subventions accordées, la Fondation Trillium de l’Ontario a reçu plus de 624 applications, nous a-t-on expliqué.

«Les fonds de la Fondation Trillium de l’Ontario sont octroyés dans le cadre d’un processus compétitif et chaque investissement est fait en fonction d’un certain nombre de critères d’admissibilité et du délai de l’inscription de son projet», a expliqué un porte-parole pour la ministre.

«Étant donné le nombre d’applications et les sommes qui étaient demandées, tous les projets n’ont pu être sélectionnés. Cependant nous insistons que le choix de financer certains projets plus que d’autres n’est pas fait en fonction de la créativité ou de la valeur de ces derniers, mais est un indicatif du nombre élevé d’applications et des critères spécifiques», a-t-il insisté.

Aucune réponse n’a cependant été fournie sur le nombre d’organismes francophones ayant appliqué lors de cette annonce, ni sur les critères spécifiques qui déterminent le choix des projets.

 

LES TYPES D’ACTIVITÉS FINANCÉES :

  • Mener de nouvelles recherches ou études de faisabilité.
  • Tester de nouvelles approches.
  • Tenir des discussions sur des enjeux émergents ou de nouvelles possibilités.
  • Élaborer de nouvelles idées.
  • Lancer un nouvel événement.
  • Rassembler des gens.

MONTANT: De  5 000 $ à 75 000 $
DURÉE: Jusqu’à 1 an

Les projets annoncés font partie d’un plan de subventions de démarrage de la Fondation Trillium de l’Ontario et veulent aider les collectivités à satisfaire des besoins locaux, a également expliqué le porte-parole pour la ministre McMahon, tout en ajoutant que trois à quatre annonces du genre avaient lieu par année.

Par voie de communiqué un peu plus tôt dans la journée, Mme McMahon a assuré que les projets font partie de la volonté du gouvernement d’aider les collectivités ontariennes.

«Les projets annoncés aujourd’hui démontrent la portée et la polyvalence de ce fonds, en proposant de nouveaux moyens innovants de répondre aux besoins locaux pour en faire bénéficier les citoyens», a-t-elle déclaré.

Depuis 2013, la Fondation Trillium de l’Ontario a investi plus de 444 millions de dollars dans des projets, dont près de 19 millions pour des organismes francophones.

 

Une première dans la baie Georgienne

La Clé d’la Baie en Huronie, un organisme dédié à la francophonie dans la région de baie Georgienne, s’est vu octroyer la somme de 73 500 dollars, échelonnée sur une période de 12 mois.

Cette subvention servira à étudier la faisabilité de la mise en place de nouveaux outils pour aider les parents en français dans le comté de Simcoe. Il s’agira du premier projet du genre dans la langue de Molière pour cette région de la baie Georgienne.

L’objectif du programme est de pouvoir aider les parents à développer une discipline positive avec leur enfant.

Sylvia Bernard, directrice générale de la Clé d’la Baie en Huronie, s’est réjouie de cette annonce.

«Le programme est actuellement disponible en anglais depuis plusieurs années dans la région et il y a une forte de demande pour y participer», a expliqué Mme Bernard dans une entrevue  à #ONfr.

«Il n’était pas du tout disponible en français alors avec ce nouveau projet, on va pouvoir aider les parents de la région», a insisté la directrice générale.

 

Des projets pour les nouveaux arrivants francophones

Parmi les autres subventions octroyés à des organismes franco-ontariens, le Centre de services à la famille de la Région de la capitale nationale a reçu une somme de 29 200 dollars échelonnée sur 12 mois dans le but de lancer un programme de médiation et d’accompagnement d’immigrants francophones à Ottawa.

En 2017-2018, l’organisme EcoEquitable recevra aussi une subvention de 66 400 dollars pour aider les nouveaux arrivants francophones à devenir autonomes financièrement et à s’intégrer dans le marché du travail.

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72