#Canada

Dix circonscriptions fédérales à surveiller

(Photo: #ONfr)

OTTAWA – Des luttes seront à surveiller aux quatre coins du Canada à l’approche des élections fédérales du 19 octobre. L’équipe d’#ONfr a trié sur le volet une dizaine de circonscriptions où l’affrontement risque d’avoir une importance stratégique sur le plan politique et/ou pour la francophonie en milieu minoritaire au pays.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @SebPierroz

Acadie–Bathurst, N.-B. | La retraite du néo-démocrate Yvon Godin, ex-critique de l’opposition en matière de Langues officielles, laisse une porte ouverte dans cette circonscription du nord-est du Nouveau-Brunswick. Le NPD mise sur Jason Godin, l’actuel maire de la municipalité de Maisonnette, pour garder ce fief acadien dans son giron. Il affrontera le conservateur Louis Robichaud et le libéral Serge Cormier.

Ajax, ON | Le ministre Chris Alexander l’a emporté dans cette circonscription de la banlieue de Toronto par seulement 6% lors des dernières élections. La partie n’est donc pas gagnée d’avance pour le responsable de la Citoyenneté et de l’Immigration à Ottawa, qui affrontera à nouveau l’ex-député libéral Mark Holland qu’il a battu en 2011. Le NPD espère brouiller les cartes avec l’étudiante Stephanie Brown.

Guelph, ON | La retraite du libéral Frank Valeriote dans Guelph donne au Parti vert une sérieuse option sur cette circonscription au nord-ouest de Toronto. La troupe d’Elizabeth May y présente un candidat vedette, Gord Miller, ex-commissaire à l’environnement de l’Ontario. Le libéral Lloyd Longfield tentera, pour sa part, de tenir le fort. Les conservateurs fondent leurs espoirs sur Gloria Kovach et les néo-démocrates, sur Andrew Seagram.

Nova–Centre, N.-É. | La retraite surprise de l’influent ministre Peter MacKay oblige le Parti conservateur à relever sa garde dans Nova–Centre, une circonscription rurale au nord-est d’Halifax que détient la formation depuis 1997. Le gouvernement sortant mise donc sur son directeur des opérations politiques, Fred DeLorey, né en Nouvelle-Écosse mais résidant dans l’Est ontarien et marié à la francophone Marilissa Gosselin, elle-même candidate du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario en 2011. M. DeLorey croisera le fer avec le néo-démocrate Ross Landry, ex-ministre dans le gouvernement provincial de Derrell Dexter, et le libéral Sean Fraser, un nouveau venu sur la scène politique. Le Parti vert accorde son soutien au fermier David Hachey.

Madawaksa–Restigouche, N.-B. | Le NPD s’adonne à fond dans cette circonscription du nord-ouest du Nouveau-Brunswick, avec la candidature de l’ex-journaliste à la retraite Rosaire L’Italien, pour faire la lutte au ministre conservateur Bernard Valcourt, un vétéran de la politique fédérale qui a été ministre dans le gouvernement de Brian Mulroney de 1987 à 1993 avant d’effectuer un retour en 2011. Le responsable des Affaires autochtones à Ottawa devra aussi défendre son titre face au libéral René Arseneault.

Le chef conservateur Stephen Harper a fait d'Orléans son premier arrêt de campagne après avoir déclenché les élections, le 2 août. (Photo: Courtoisie)
Le chef conservateur Stephen Harper a fait d’Orléans son premier arrêt de campagne après avoir déclenché les élections, le 2 août.
(Photo: Courtoisie)

Orléans, ON | Premier arrêt de la campagne de Stephen Harper après avoir déclenché les élections, la circonscription d’Orléans promet d’être le théâtre d’une lutte de tous les instants d’ici le 19 octobre. Le conservateur Royal Galipeau y brigue un quatrième mandat et se présente comme un champion des grands projets locaux d’infrastructure. Le Parti libéral sort les gros canons pour reprendre cet ancien fief de l’est d’Ottawa, avec la candidature du lieutenant-général à la retraite Andrew Leslie. Le NPD n’est pas en reste avec la scientifique environnementale Nancy Tremblay.

Ottawa–Vanier, ON | Le libéral Mauril Bélanger, élu sans interruption depuis 1995, ne s’est jamais vraiment senti menacé dans sa forteresse d’Ottawa-Vanier. Mais les choses pourraient changer d’ici le 19 octobre, selon le site ThreeHundredEight.com, qui confère seulement une mince avance au député sortant. Les conservateurs tenteront une percée avec David Piccini, un ex-fonctionnaire fédéral ayant plus récemment travaillé dans le bureau du ministre Ed Fast. Le NPD aurait dans sa mire l’avocate Émilie Taman, qui a d’ailleurs sacrifié son emploi de procureure au Service des poursuites pénales du Canada pour briguer l’investiture du parti.

Saint-Boniface–Saint-Vital, MB | La ministre conservatrice Shelly Glover a choisi de ne pas solliciter un troisième mandat et de retourner à son emploi de policière à Winnipeg. La titulaire du Patrimoine canadien et des Langues officielles depuis 2013 tentera donc de passer le flambeau dans sa circonscription de Saint-Boniface–Saint-Vital au conseiller en gestion agricole François Catellier, qui en est à ses premières armes en politique. Celui-ci affrontera le conseiller municipal Dan Vandal, qui fait campagne pour les libéraux, et le musicien et entrepreneur Glenn Zaretski, qui revêt le dossard des verts.

Spadina–Fort-York, ON | La bataille de Spadina–Fort-York, c’est la bataille d’Olivia Chow. L’ex-députée néo-démocrate et veuve de Jack Layton tentera de reprendre le siège auquel elle a renoncé l’an dernier pour briguer, sans succès, la mairie de Toronto. Mme Chow croisera le fer avec le libéral Adam Vaughan, ex-conseiller municipal qui lui a succédé lors d’une partielle. Sabrina Zuniga porte les couleurs du Parti conservateur.

Sudbury, ON | Le passage – controversé – de l’ex-député néo-démocrate Glenn Thibeault chez les libéraux provinciaux a ouvert toute grande la porte de cette circonscription du moyen-nord de l’Ontario. Les néo-démocrates comptent sur Paul Loewenberg, ex-candidat au provincial, pour garder le siège de leur côté au Communes. Il affrontera l’homme d’affaires Paul Lefebvre, propriétaire du journal Le Voyageur et des stations de radio Le Loup FM, qui tente sa chance chez les libéraux. Les conservateurs fondent leurs espoirs sur l’homme d’affaires Fred Slade et les verts, sur l’universitaire David Robinson.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org