#Francophonie, #Ontario

Coup de pouce pour les soins à domicile dans la région d’Ottawa

Les soins à domicile et en milieu communautaire représentent un investissement de 750 millions $ sur trois ans. ThinkstockPhotos

OTTAWA  – L’Ontario détaille son enveloppe pour les soins à domicile et en milieu communautaire. Quelque 10 million $ sont directement injectés cette année dans le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Les députés d’Ottawa-Sud, John Fraser, Marie-France Lalonde (Ottawa-Orléans) et Yasir Naqvi (Ottawa-Centre) avaient choisi, mercredi 20 juillet, la résidence pour personnes âgées, Gladstone Terrace, à Ottawa, pour illustrer leur annonce.

Le RLISS de Champlain qui dessert l’Est ontarien de Cornwall jusqu’à Pembroke aura pour mission d’aider les enfants ou aînés à obtenir des soins à domicile, et ainsi éviter les réadmissions dans les hôpitaux de la région.

Le Centre d’accès aux soins communautaires (CASC) affilié au RLISS de Champlain, et dédié à coordination des soins à domicile, sera dans un second temps solliciter pour répartir cette nouvelle enveloppe.

«C’est un ajout important», laisse entendre Chantale LeClerc, directrice du RLISS de Champlain. «Cela nous permet garder à la maison les enfants et adultes de n’importe quel âge ayant des problèmes de santé complexe. Ça prend des investissements pour garder ces populations à la maison.»

Quelque 8 millions $ de cette enveloppe iront à l’élargissement des services de soins infirmiers, de soutiens à la personne et la thérapie, tandis qu’environ 2 millions $ seront consacrés à des soins plus personnels, comme le bain, l’habillement et la toilette.

Ce coup de pouce financier n’est pas limité à Ottawa et ses environs. Il fait partie d’une enveloppe de 100 millions $ distribuée à travers la province.

«Cet investissement additionnel représente une étape importante», a soutenu Mme Lalonde. «On parle aussi de nombreuses heures supplémentaires pour ces services à domicile.»

 

Freiner les dépenses

Le Dr Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, avait par ailleurs signalé l’an passé un nouvel investissement de 750 millions $ sur trois ans dans les soins à domicile.

Une manière aussi de freiner l’augmentation des dépenses du ministère qui consomme à lui seul 52 milliards $ par année, soit près de 40% du budget total de la province.

Le RLISS de Champlain gère un budget annuel d’environ 2,6 milliards $.

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.