#Ontario

Cercle de feu: l’Ontario crée une société de développement

TORONTO – Le gouvernement libéral de Kathleen Wynne a annoncé, le jeudi 28 août, la création d’une société de développement de l’infrastructure du Cercle de feu, avec le mandat d’accélérer l’exploitation minière dans le nord-ouest de l’Ontario.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

Il s’agit d’une première étape concrète vers l’exploitation de ce que la province décrit comme le plus grand gisement de chromite jamais découvert en Amérique du Nord.

«La société de développement représente une démarche vitale pour bâtir l’infrastructure si essentielle à la réalisation du plein potentiel du Cercle de feu», a déclaré Michael Gravelle, ministre du Développement du Nord et des Mines, par le biais d’un communiqué, le 28 août. «Il s’agit d’une composante de base clé (…) pour ce qui est de stimuler la croissance économique à l’échelle régionale et de profiter de débouchés à valeur ajoutée comme la transformation des minéraux et la création d’emplois».

Queen’s Park a promis d’investir 1 milliard $ dans le Cercle de feu, cette région située à environ 540 kilomètres au nord-est de Thunder Bay dont le potentiel minéral se chiffrerait à 60 milliards $.

Le clan Wynne s’était engagé à créer une société de développement dans un délai de 60 jours à la suite de la lecture du plus récent discours du Trône, le 3 juillet.

La nouvelle société sans but lucratif, basée à Thunder Bay, est dotée d’un conseil provisoire composé de quatre cadres supérieurs de la fonction publique de l’Ontario. La province s’attend à ce qu’à mesure que s’accroisse la participation au sein de la société, le conseil d’administration soit élargi pour y inclure des représentants de l’industrie et des Premiers Peuples.

Queen’s Park a dit, par ailleurs, poursuivre ses discussions avec les Premiers Peuples du conseil tribal de Matawa en vertu d’une entente-cadre régionale dont le but est de veiller à ce que ces collectivités autochtones participent à part entière aux projets miniers dans le Cercle de feu et qu’elles en profitent.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org