#Canada, #Francophonie

Célébrations du 150e: un premier partenariat francophone pour Ottawa

Le maire d'Ottawa Jim Watson, les conseillers Fleury et Cloutier, et la présidente de La Cité, Lise Bourgeois. Courtoisie La Cité

OTTAWA – Une institution entièrement francophone collaborera avec la Ville d’Ottawa dans le cadre du 150e anniversaire du Canada l’année prochaine. La municipalité et le collège La Cité ont dévoilé leur partenariat, mercredi 3 février.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Cette alliance aura pour mission la participation des élèves à la planification et l’élaboration des programmes d’Ottawa 2017 associés à leur domaine d’étude.

«C’est le premier partenariat que nous rendons public avec une institution totalement francophone», a fait savoir Guy Laflamme, directeur général du Bureau des célébrations d’Ottawa 2017, en entrevue pour #ONfr peu après l’annonce.

Du côté de la Ville, on affirme tout de même que le caractère francophone de l’annonce n’est pas recherché. «Ce n’est pas spécifique à la francophonie, mais plus aux habilités des étudiants et à l’intérêt de l’institution», prévient le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.

Reste que d’autres groupes francophones sont déjà dans le viseur d’Ottawa pour suivre La Cité, selon l’édile. Parmi eux, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO), le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) ou encore l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO d’Ottawa).

«L’ACFO est vraiment une courroie d’entrainement qui nous a permis d’entrer en relation avec beaucoup de groupes (…) On aimerait faire avec les élèves du primaire des conseils scolaires ce que l’on entreprend avec les étudiants de La Cité», affirme M. Laflamme.

D’autres organismes francophones de la capitale ont d’ores et déjà été approchés dans les derniers mois. «Nous avions 100 ou 150 participants issus de ces groupes lors d’un symposium dans le but de les informer et de leur montrer les différentes stratégies. Un financement communautaire de 150 000$ a été dévoilé récemment pour aider l’ensemble des groupes impliqués dans les célébrations.»

Et d’ajouter: «Il est important pour nous de célébrer la dualité linguistique de la région dans le cadre des célébrations du 150e et aussi la diversité culturelle. On mène en parallèle des projets en collaboration avec des groupes francophones et anglophones.»

Ottawa 2017 travaillera d’ailleurs avec le Collège Algonquin, le pendant anglophone de La Cité, pour la création du programme «Hôte 150». Cet outil devrait permettre de préparer le personnel de l’industrie du tourisme et les bénévoles à accueillir les visiteurs.

«Grâce à Ottawa 2017, nous fournissons aux étudiants les outils et les réseaux dont ils ont besoin pour réussir», a fait part la présidente de La Cité, Lise Bourgeois.

Le 150e de la Confédération sera célébré en juillet 2017. Ottawa est attendu comme l’épicentre des célébrations.

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.