#Canada

Budget fédéral: les maires plaident leur cause à Ottawa

Le ministre fédéral de l’Infrastructure, Amarjeet Sohi. Facebook FCM

OTTAWA – Les maires des plus grandes villes du Canada sont réunis pour deux jours, à Ottawa, afin d’évoquer leurs priorités en vue du premier budget fédéral de la nouvelle ère libérale, attendu fin mars. La rencontre se poursuivra, vendredi 5 février, avec une rencontre entre les maires et le premier ministre Justin Trudeau.

BENJAMIN VACHET
bvachet@tfo.org | @BVachet

La promesse du Parti libéral du Canada (PLC) d’investir considérablement dans les infrastructures a aiguisé l’appétit des municipalités. Durant la campagne, Justin Trudeau a promis de doubler l’investissement fédéral en infrastructures, soit une enveloppe de 125 milliards$ sur 10 ans pour financer des projets de transport routier et collectif, de logements abordables et de garderies, notamment.

Il n’était donc pas étonnant que, parmi les six ministres fédéraux invités par la Fédération canadienne des municipalités (FCM), figure le ministre fédéral de l’Infrastructure, Amarjeet Sohi. À la sortie de sa réunion avec les membres du Caucus des maires des grandes villes (CMGV), jeudi 4 février, ce dernier a plaidé pour une collaboration étroite avec les municipalités.

«Nous devons bâtir une bonne relation avec tous les paliers afin de travailler pour l’ensemble des Canadiens. Nous avons tous le même objectif et les municipalités connaissent bien les besoins et priorités de leurs résidants.»

Le maire de la Ville d’Ottawa, Jim Watson, a fait part de sa satisfaction.

«Nous sommes très encouragés par les discussions que nous avons eues avec le ministre qui, comme ancien conseiller municipal (Edmonton – ndlr), connait bien les dossiers. Les discussions commencent, mais il y a une bonne ouverture de la part du gouvernement fédéral.»

 

Revoir la méthode de financement

Les maires espèrent des investissements dans les infrastructures locales, les transports collectifs et le logement. Reste que les critères d’attribution des fonds fédéraux pour les projets d’infrastructures ne sont pas encore connus. Le maire de Vancouver et président du CMGV, Gregor Robertson, a pressé le gouvernement fédéral d’agir au plus vite pour que puissent débuter rapidement les projets stratégiques pour les villes.

Un peu plus tôt dans la journée, les maires s’étaient prononcés pour une révision de la formule de financement des projets d’infrastructure. Le CMGV souhaite changer la pratique actuelle consistant à partager la facture entre les trois paliers gouvernementaux à part égale, arguant du manque de moyens des municipalités.

Dans un communiqué, la FCM insiste: «Les municipalités possèdent environ 60% des infrastructures publiques au Canada, dont des routes, des ponts, des bâtiments et des installations de traitement de l’eau. Dans l’immédiat, des projets municipaux créateurs d’emplois pour les Canadiens sont prêts à mettre en chantier partout au pays. (…) Les programmes actuels peuvent aussi être simplifiés pour produire plus rapidement des résultats. Cet exercice exige de tenir compte des moyens financiers limités des municipalités (…).»

 

Benjamin Vachet
Benjamin Vachet
bvachet@tfo.org @BVachet

Originaire de France, Benjamin Vachet vit au Canada depuis plus de dix ans. Titulaire d'un baccalauréat en Administration économique et sociale et d'une maîtrise de journalisme, il a commencé sa carrière en France, avant de la poursuivre au Canada. Il a travaillé pour les hebdomadaires Le Reflet, puis L’Express Ottawa et pour la radio francophone d’Ottawa, Unique FM. Il a rejoint le Groupe Média TFO en 2014. Passionné de politique ontarienne, fédérale et internationale, Benjamin cumule plus de treize années d’expérience en presse écrite, radio et télévision.