#Ontario

À quand la prochaine hausse salariale des députés ontariens?

Le salaire des élus est gelé depuis 2008. Crédit image: Jean-François Morissette

TORONTO – L’équilibre budgétaire pourrait avoir des conséquences sur le salaire des élus, gelé depuis 2009. La présidente du Conseil du Trésor, Liz Sandals, n’a pas fermé la porte à un ajustement prochain du salaire des élus, mais a été catégorique, ça ne se fera pas avant 2019.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE 
jmorissette@tfo.org@JFMorissette72

Bien que la présidente du Conseil du trésor, Liz Sandals, n’a pas voulu spéculer devant les médias quand le gel allait se terminer une fois que le budget provincial allait être équilibré, elle n’a également pas entièrement fermé la porte à un ajustement de la rémunération devant les médias.

«C’est un fait que les salaires des députés ont été gelés après la récession et tôt ou tard, il va devoir avoir un ajustement salarial, mais c’est relié à l’équilibre budgétaire» – Liz Sandals

En 2014, le gouvernement libéral avait passé une loi pour geler le salaire des députés jusqu’à ce que le budget soit équilibré. Cette loi faisait suite à un gel imposé après la récession en 2009 et qui avait été renouvelé en 2012

La loi stipule tout de même qu’une fois l’équilibre budgétaire atteint, une hausse salariale pour les élus est possible l’année fiscale suivante, soit après le 1er avril 2019.

 

La façon de faire à déterminer

Questions sur les moyens utilisés pour présenter la nouvelle au public ou comment l’augmentation allait s’articuler, Liz Sandals s’est limitée dans ses commentaires.

«La première chose à faire est d’équilibrer le budget», a-t-elle martelé à plusieurs reprises en entrevue.

«Il n’y a eu aucune discussion sur le sujet», a-t-elle pris soin d’ajouter avant la première réunion du Conseil des ministres de cette année.

Le gouvernement assure depuis des années que le budget 2017-2018 de l’Ontario sera équilibré, malgré le déficit de 4,3 milliards de dollars en 2016-2017.

LizSandals

En décembre, le Bureau de la responsabilité financière de l’Ontario a toutefois soulevé des doutes sur le plan du gouvernement en qualifiant les projections du ministre des Finances de la province, Charles Sousa, «d’optimiste».

Liz Sandals n’a également pas voulu spéculer sur le pourcentage d’une possible augmentation.

 

Une question de rigueur

La présidente du Conseil du Trésor maintient que le gel salarial des élus est une manière de montrer l’exemple.

«Nous devons montrer au public que nous sommes capables d’être rigoureux alors que nous demandons aux employés de l’État de l’être», a-t-elle souligné.

Liz Sandals note tout de même que le salaire des élus est un facteur important dans le recrutement de candidat pour les partis politiques ontariens.

«Cela fait partie des considérations de se lancer en politique, les politiciens ont aussi des familles (…) et quand on pense à se lancer, il faut considérer les impacts financiers sur sa famille», a expliqué la présidente du Conseil du Trésor.

Liz Sandals a souligné qu’il y a souvent une confusion pour le public entre les salaires des élus fédéraux et provinciaux.

Des discussions récentes faisaient état d’une possible augmentation du régime de retraite des députés fédéraux. Liz Sandals a assuré que rien de tel n’avait lieu au provincial puisque le régime de retraite des députés a été aboli par le gouvernement de Mike Harris dans les années 90.

Elle a qualifié la situation de «frustrante» pour certains députés.

 

Les salaires en bref

Salaire de la première ministre de l’Ontario: 208 974 $

Salaire du chef de l’opposition officiel: 180 885 $

Salaire d’un ministre ontarien: 165 850 $

Salaire des chefs des autres partis reconnus: 158 158 $

Président de l’Assemblée législative: 152 913 $

Salaire des adjoints parlementaires: 133 216 $

Salaire des députés: 116 550 $

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72