#Francophonie, #Ontario

À Ottawa, Brown et Wynne s’affrontent à distance

Le chef progressiste-conservateur, Patrick Brown, prépare déjà 2018. Archives

OTTAWA – Fait rare, Kathleen Wynne et Patrick Brown étaient tous les deux dans la capitale canadienne, le jeudi 13 octobre. Mais pas aux mêmes endroits. Le temps pour l’un et l’autre de tenter de convaincre les Ottaviens.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

Au Centre Shaw, les progressistes-conservateurs avaient souligné la venue de leur chef sous le nom de «Ottawa Leader’s Dinner». Pendant plus d’une demi-heure jeudi soir, M. Brown a détaillé sa politique économique à ses partisans.

Un discours marqué par le thème de la vente d’Hydro One que M. Brown a qualifié une nouvelle fois de «grosse erreur», prenant à témoin les quelque 200 municipalités opposées à la décision, et les craintes émises par le Directeur de la responsabilité financière (DRF).

«Les tarifs d’électricité de la ville d’Ottawa sont deux fois supérieurs à une ville comme Winnipeg et 60% supérieurs à Montréal.»

Le chef du Parti PC de l’Ontario a aussi promis de «réinvestir dans l’infrastructure», s’il arrive au pouvoir en 2018, mais aussi de mieux répartir les finances dans le domaine de l’éducation. «Il n’est pas normal de former des enseignants pour des postes qui n’existent pas», a-t-il fait savoir, s’engageant à dynamiser les formations techniques et la littératie financière.

«Nous avons perdu plus de 350 000 emplois manufacturiers, et notre dette est maintenant de 300 milliards de dollars», a résumé le chef de l’opposition avant de conclure sur l’élection partielle imminente dans Ottawa-Vanier.

Manifestement grisé par la victoire des siens lors de la dernière élection du genre à Scarborough-Rouge River, M. Brown n’a pas mâché ses mots: «Il n’y a maintenant plus de sièges sûrs pour les libéraux dans la province.»

André Marin, le candidat du parti dans Ottawa-Vanier, était d’ailleurs présent dans la salle, tout comme la députée de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod ou encore l’ex-ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird.

 

Les Franco-Ontariens pour Wynne

Pendant ce temps, Kathleen Wynne a passé une partie de la journée dans l’Est ontarien. À Limoges, la première ministre de l’Ontario a annoncé 425 000 $ pour soutenir la création d’un centre de santé communautaire.

En soirée, la chef du Parti libéral a rendu visite aux chefs de file de la communauté franco-ontarienne à Rockland. Une «rencontre intime» et donc privée, afin que Mme Wynne «entende parler des priorités» d’après ce qu’a appris #ONfr.

 Ce vendredi matin, la première ministre de l’Ontario sera la conférencière invitée du petit-déjeuner du maire d’Ottawa, Jim Watson.

Sébastien Pierroz
Sébastien Pierroz
spierroz@tfo.org @sebpierroz

Natif d’Annecy dans les Alpes françaises, Sébastien Pierroz obtient une maîtrise d’histoire de l’Université Paris Panthéon-Sorbonne en 2007. Après avoir travaillé pour Le Reflet dans l’Est ontarien, puis L’Express d’Ottawa, Sébastien rejoint l’équipe d’#ONfr au Groupe Média TFO en janvier 2015.