#Francophonie

400e: l’Ontario s’inquiète de l’«absence» du fédéral

TORONTO – La ministre responsable des Affaires francophones de l’Ontario dit s’inquiéter de l’«absence», selon elle, du gouvernement fédéral dans le financement des fêtes du 400e anniversaire de la présence française dans la province, prévues pour 2015.

FRANÇOIS PIERRE DUFAULT
fpdufault@tfo.org | @fpdufault

«Ça m’inquiète que le fédéral n’ait pas encore confirmé sa participation», a confié Madeleine Meilleur à #ONfr, le mercredi 3 décembre. «J’ai bon espoir que Patrimoine canadien va aussi donner de l’argent. Mais il commence à se faire tard», a-t-elle ajouté.

Le ministère du Patrimoine canadien dit, de son côté, avoir déjà contribué aux célébrations du 400e de l’Ontario français à hauteur de 1,3 million $ répartis sur une vingtaine de projets.

«Notre gouvernement reconnait que le 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario est un événement important», a fait savoir le bureau de la ministre Shelly Glover, dans un échange de courriels avec #ONfr, le 5 décembre. «Il y a plusieurs nouvelles demandes à Patrimoine canadien qui sont présentement en analyse».

Le fédéral n’a cependant pas organisé son financement pour le 400e sous la forme d’un programme spécifique, comme l’a fait la province.

Voilà plusieurs mois que le torchon brûle entre Queen’s Park et Ottawa.

Célébrations communautaires

L’Ontario a allongé 5,9 millions $ pour soutenir les fêtes du 400e anniversaire du voyage de l’explorateur français Samuel de Champlain jusqu’à la baie Georgienne.

Environ le quart de l’enveloppe de Queen’s Park, soit 1,4 million $, ira spécifiquement à l’appui des célébrations communautaires un peu partout dans la province. Ce financement s’adresse aux organismes communautaires, municipalités et autres organisations qui planifient des projets culturels et touristiques, entre autres.

«Les organisateurs de festivals pourront utiliser cet argent, par exemple, pour inclure une célébration du 400e à leur programmation», a fait valoir Madeleine Meilleur.

Une autre tranche de 1,9 million $ ira à l’aménagement d’un parc à Penetanguishene, où Samuel de Champlain a posé le pied à la fin de son périple qui l’a amené de la vallée de l’Outaouais jusqu’au Nipissing, puis finalement à la baie Georgienne, à l’été 1615.

La province prévoit octroyer les derniers 2,6 millions $ que renferme l’enveloppe du 400e «au cours des prochains mois», selon Mme Meilleur.

François Pierre Dufault
fpdufault@tfo.org