#Ontario

175 millions $ pour rénover les hôpitaux; les libéraux attaqués

Les professionnels de santé qui parlent le français ne manquent pas, mais ils sont difficiles à identifier. Archives #ONfr

TORONTO – L’Ontario annonce qu’elle s’attaque de front aux problèmes liés à son réseau d’hôpitaux vieillissants. 175 millions de dollars sont débloqués pour rénover et moderniser 135 hôpitaux de partout en province. Le gouvernement affirme faire de la santé l’une de ses priorités, une thèse attaquée vivement par le Conseil des syndicats d’hôpitaux de l’Ontario.

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

«C’est excitant de construire, mais il faut aussi s’assurer que ce qui existe déjà demeure excellent», a souligné Kathleen Wynne, à l’occasion de cette annonce le jeudi 4 août dans un hôpital de Toronto. La première ministre répondait alors aux nombreux observateurs de la scène politique qui affirment souvent que les gouvernements préfèrent annoncer de nouveaux projets que de s’occuper des infrastructures vieillissantes.

L’investissement annoncé est trois plus élevé que la somme qui était prévue pour les rénovations d’hôpitaux, il y a trois ans. «Les projets pourront inclure des travaux de modernisation ou de remplacement des toitures, des fenêtres, des systèmes de chauffage, ventilation et conditionnement d’air, des avertisseurs d’incendie et des générateurs auxiliaires», a indiqué le gouvernement par voie de communiqué.

Cinq établissements vont se partager la plus grosse part des investissements annoncés jeudi par le gouvernement :

  • Octroi de plus de 1,3 million de dollars au Centre de santé St-Joseph
  • Octroi de plus de 5,5 millions de dollars à l’Hôpital St. Michael
  • Octroi de 10 millions de dollars au Centre Sunnybrook des sciences de la santé
  • Octroi de plus de 4,3 millions de dollars au Hospital for Sick Children
  • Octroi de 10 millions de dollars au Réseau universitaire de santé

Lors de l’annonce, Kathleen Wynne a vanté les avancées réalisées par son gouvernement affirmant que les soins sont parmi les meilleurs au pays.

 

Perspective diamétralement opposée

L’annonce du gouvernement survient la même semaine que la publication d’un rapport dévastateur publié par le Conseil des syndicats d’hôpitaux de l’Ontario (CSHO – SCFP). L’organisation syndicale affirme qu’il existe un déficit de 4,8 milliards de dollars dans le financement du système de santé par le gouvernement ontarien. Il y aurait 45500 employés de plus dans les hôpitaux en Ontario, dont 15200 d’infirmières, si le financement était comparable à la moyenne du reste du Canada, affirme le SCFP.

L’organisme affirme qu’en raison des séjours très courts imposés aux patients, plusieurs se voient obligés de revenir à l’hôpital quelques jours plus tard. «Les dépenses par habitant dans les hôpitaux ont diminué au cours des trois dernières années et le financement réel des hôpitaux a été réduit de 10%. La province de l’Ontario a reculé loin derrière les autres provinces depuis l’élection des libéraux en 2003, en particulier depuis le début du régime d’austérité libéral en 2010», selon le SCFP.

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.